Go to main content
3

Intimité (Intimacy)

G.-B. 2000. Drame de moeurs de Patrice Chéreau avec Mark Rylance, Kerry Fox, Timothy Spall. Un barman entretient avec une inconnue une liaison purement physique qui prend une autre tournure lorsqu'il en découvre plus sur la vie de celle-ci. Portrait pessimiste et cru des relations amoureuses. Climat déprimant. Images sombres. Réalisation très souple. Interprètes jouant avec une rare conviction des rôles exigeants.

16 ans + (érotisme)
3

Intimité (Intimacy)

16 ans + (érotisme) 16 ans + (érotisme)

G.-B. 2000. Drame de moeurs de Patrice Chéreau avec Mark Rylance, Kerry Fox, Timothy Spall.

Un barman entretient avec une inconnue une liaison purement physique qui prend une autre tournure lorsqu'il en découvre plus sur la vie de celle-ci. Portrait pessimiste et cru des relations amoureuses. Climat déprimant. Images sombres. Réalisation très souple. Interprètes jouant avec une rare conviction des rôles exigeants.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Distributeur :
TVA-Films
Récompenses
Après avoir quitté femme et enfants sans explications, le barman londonien Jay se retrouve seul dans un appartement presque vide. Chaque mercredi, il y reçoit Claire, une jeune femme rencontrée par hasard dans la rue. Sans se parler, ils font passionnément l'amour, puis se quittent jusqu'à la semaine suivante. Pourtant, un mercredi, Claire manque leur rendez-vous. Déstabilisé, Jay entreprend de la suivre, ce qui l'amène à découvrir que la jeune femme est mariée, mère d'un bambin et qu'elle donne des cours d'art dramatique en plus de jouer dans des pièces de théâtre amateur. Lors d'une de ces séances, le barman fait la connaissance du mari de sa maîtresse, le jovial Andy. Dès lors, les rapports entre les deux amants prennent une tout autre tournure.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Issu du milieu théâtral, Patrice Chéreau a bâti une oeuvre cinématographique rigoureuse, marquée par un grand talent pour la direction d'acteurs et par sa vision tourmentée des liens passionnels. Tournant pour la première fois en anglais, le réalisateur a adapté avec le réalisme coutumier au cinéma d'auteur britannique des années 1980-1990 des récits de Hanif Kureishi, le scénariste de MY BEAUTIFUL LAUNDRETTE et SAMMY AND ROSIE GET LAID de Stephen Frears. Il en résulte un portrait pessimiste des relations amoureuses, dans des images souvent sombres qui confèrent à l'ensemble un climat passablement déprimant. Alternant plans-séquences fixes (notamment pour les moments d'intimité sexuelle, filmés de façon très crue) et scènes tournées caméra à l'épaule, la réalisation de Chéreau se révèle encore une fois très souple, quoique moins nerveuse qu'à l'accoutumée. Grâce à une mise en scène des corps peu commune, rarement une relation purement physique n'aura été disséquée de façon plus franche. Les comédiens principaux, qui jouent avec une rare conviction des rôles exigeants, sont soutenus à merveille par les interprètes des personnages secondaires, tous campés avec talent et réalisme, notamment Timothy Spall, un habitué des films de Mike Leigh.

Texte : Jean Beaulieu

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3