Aller au contenu principal
3

Gladiateur (Gladiator)

É.-U. 2000. Drame épique de Ridley Scott avec Russell Crowe, Joaquin Phoenix, Connie Nielsen. Un général romain devenu gladiateur cherche à se venger de l'empereur qu'il tient responsable de son malheur. Sujet traité avec un grand impact dramatique. Personnages bien développés. Mise en scène spectaculaire à souhait. Interprétation intense.

13 ans + (violence)
3

Gladiateur (Gladiator)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 2000. Drame épique de Ridley Scott avec Russell Crowe, Joaquin Phoenix, Connie Nielsen.

Un général romain devenu gladiateur cherche à se venger de l'empereur qu'il tient responsable de son malheur. Sujet traité avec un grand impact dramatique. Personnages bien développés. Mise en scène spectaculaire à souhait. Interprétation intense. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
TVA-Films
Récompenses
L'empereur romain Marc-Aurèle désire nommer le général Maximus comme son successeur, mais son fils Commode ne l'entend pas ainsi. Le jeune homme tue son père, se proclame César et ordonne l'exécution de son rival et des siens. Le général abat ses bourreaux mais ne peut sauver sa famille. Grièvement blessé, il est capturé par un trafiquant d'esclaves puis devient un gladiateur redoutable mais admiré de tous. Amené à se battre au Colisée, Maximus voit enfin venir l'heure de se venger et de débarrasser Rome de son tyran.

L’AVIS DE MEDIAFILM

À l'encontre de bien d'autres productions estivales à grand déploiement, GLADIATOR a à coeur d'offrir un divertissement éblouissant qui ne table pas sur l'humour facile ou les recettes éculées. C'est un film qui se veut à la fois sérieux et tragique même s'il renoue avec un genre caduc, le péplum, dont il réinvente le spectaculaire. On y développe adéquatement la psychologie des personnages, auxquels on ne peut d'ailleurs rester insensible, et le scénario offre même quelques apartés discursifs intéressants qui comparent le phénomène des gladiateurs à celui du «show business» contemporain. Les auteurs démontrent bien comment le pouvoir de la star a toujours été politique, et son emprise sur les foules fortement cathartique. Pour bien rendre compte de ce dernier point, Ridley Scott a su créer des scènes de combats mémorables. On y sacrifie parfois la cohérence spatiale à l'adrénaline, via un montage des plus rapides, mais l'impact dramatique demeure indéniable. Surtout qu'au centre de ces affrontements repose la figure profondément humaine du guerrier tourmenté que Russell Crowe incarne avec une intensité peu commune. A ses côtés, Richard Harris et Oliver Reed, dont ce fut le chant du cygne, sont mémorables.

Texte : Johanne Larue

COMMENTAIRES

29 décembre 2018, 17:14:12

Par : Laurie Willard, Sherbrooke

Comment pourrait-on ne pas être satisfait avec Gladiator, c'est tout ce qu'on demande qu'un film soit. Joaquin Phoenix joue un des personnages les plus détestables de l'histoire à merveille et Russel Crowe joue un personnage qu'on s'attache vraiment. Il mérite son oscar. J'hésite entre (2) et (3)

J'attribue à ce film la Cote 3


14 juin 2016, 23:48:16

Par : Vincent Desautels, Joliette

Ridley Scott dépoussière le péplum. Même si les dialogues ennuient parfois et que ceux-ci peuvent entrainer quelques longueurs, le film vaut la peine pour sa mise en scène musclé et spectaculaire. Les scènes de batailles sont époustouflantes et celle de l'ouverture (magnifiquement photographié et filmé un peu à la façon de SAVING PRIVATE RYAN) ainsi que la 1er combat dans le Colisée sont des morceaux d'anthologie. Le scénario n'est pas vide pour autant. On y fait un parallèle intéressant entre l'arène des gladiateurs et les sports violents de notre époque. Les spectateurs assoiffés d'exutoire en redemande toujours!

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2021. Comédie fantaisiste de Alexandre Astier avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Franck Pitiot. Classement: Général.

Au cours de la seconde moitié du Ve siècle, le roi Arthur rentre d'exil pour tenter de reprendre le contrôle du Royaume de Logres, dirigé par le tyrannique Lancelot-du-Lac. Il est aidé dans sa quête par une poignée de résistants et d’anciens fidèles.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3