Goto main content
3

Le Géant de fer (The Iron Giant)

É.-U. 1999. Film d'animation de Brad Bird . En 1957, un garçon de neuf ans se lie d'amitié avec un gigantesque robot venu de l'espace. Illustration remarquable d'un livre pour enfants. Réalisation inventive au rythme trépidant. Scénario ingénieux. Idées amusantes.

Général
3

Le Géant de fer (The Iron Giant)

Général Général

É.-U. 1999. Film d'animation de Brad Bird .

En 1957, un garçon de neuf ans se lie d'amitié avec un gigantesque robot venu de l'espace. Illustration remarquable d'un livre pour enfants. Réalisation inventive au rythme trépidant. Scénario ingénieux. Idées amusantes.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
En 1957, à Rockwell dans le Maine, un garçon de neuf ans, Hogart Hughes, découvre près de chez lui un gigantesque robot venu de l'espace. D'abord terrifié, Hogart se lie d'amitié avec l'automate qui consomme une quantité gargantuesque de fer, ce qui attire l'attention d'un agent de la sécurité nationale qui a tôt fait d'alerter l'armée. Hogart tente de cacher le colosse d'acier dans un dépotoir de ferraille, mais la ruse ne dure pas et l'affrontement devient inévitable.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Inspiré d'un livre pour enfants publié en Angleterre en 1968, The Iron Giant reprend à son compte un thème de science-fiction maintes fois adapté à l'écran: l'extraterrestre échoué sur Terre se liant d'amitié avec un marginal. La réussite de ce projet repose sur le traitement fort original du sujet et la qualité remarquable de l'illustration. Le film recrée l'univers pictural de l'artiste Norman Rockwell et développe un style qui évoque autant l'art déco que les dessins animés de Superman conçus dans les années 40 par Max Fleischer. D'une construction exemplaire, le scénario regorge d'idées amusantes et ingénieuses sur le contexte idéologique des années 50, en particulier sur la peur atomique et la paranoïa anti-communiste. La réalisation inventive fait bon usage des clichés des films de science-fiction de l'époque tout en offrant un contrepoint humaniste sur le comportement belliqueux des Américains. Le rythme trépidant ne faiblit pas et des clins d'oeil savoureux ponctuent le récit. L'intelligence et la maturité de l'ensemble surprendront le public, qui n'est jamais traité avec condescendance.

Texte : André Caron

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

G.-B. 2018. Documentaire de Victor Kossakovsky. Classement: Général.

Du Groenland à la Floride, en passant par la Russie et la Californie, la force brute de l'eau déchaîne une puissance dévastatrice hors du commun. Désarmé, l'humain doit se contenter de la contempler ou de la subir.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3