Aller au contenu principal
4

Reportage en direct (Mad City)

É.-U. 1997. Drame social de Costa-Gavras avec Dustin Hoffman, John Travolta, Alan Alda. Un chômeur armé, qui a pris des otages dans un musée, est manipulé par un journaliste qui désire contrôler la couverture de l'incident. Charge un peu lourde mais pertinente contre les médias. Construction dramatique forte. Mise en scène nerveuse. Bons interprètes.

Général
4

Reportage en direct (Mad City)

Général Général

É.-U. 1997. Drame social de Costa-Gavras avec Dustin Hoffman, John Travolta, Alan Alda.

Un chômeur armé, qui a pris des otages dans un musée, est manipulé par un journaliste qui désire contrôler la couverture de l'incident. Charge un peu lourde mais pertinente contre les médias. Construction dramatique forte. Mise en scène nerveuse. Bons interprètes. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Warner Bros.
Un chômeur armé s'introduit dans un musée pour forcer la curatrice à lui rendre son boulot d'agent de sécurité. La discussion tourne court et celui-ci barricade l'immeuble de l'intérieur, prenant en otages les enfants et un journaliste de télévision, présents par hasard. Bientôt, une armée de médias se masse devant le musée et toute l'Amérique suit l'événement à la télévision. Le journaliste, qui a réussi à amadouer le forcené, essaie de manipuler la situation à son avantage, dictant la nature et le flux du dialogue qui s'établira bientôt avec les autorités.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Questionnant le rôle des médias et leur proximité douteuse avec les événements qu'ils commentent, Costa-Gavras (Z, Missing) dénonce la passion névrotique de beaucoup d'Américains pour les confessions publiques, les justiciers improvisés et les cataclysmes sociaux. Pour illustrer cette charge, le cinéaste grec utilise un face-à-face entre deux hommes se croisant alors qu'ils cherchent, chacun à leur manière, la rédemption. Bien que le scénario de Tom Matthews soit rempli de raccourcis et de simplifications, en plus d'emprunter un parcours balisé, déjà défriché dans le Network de Sidney Lumet, la force de la construction dramatique et la nervosité de la mise en scène donnent toute sa personnalité et sa pertinence à ce manifeste cynique. A l'évidence, le réalisateur comprend très bien les mécanismes et la fragilité de l'ordre social ainsi dénoncé. L'adhésion réelle des spectateurs provient cependant de la présence à l'écran de Dustin Hoffman et John Travolta, deux fortes têtes que Costa-Gavras dirige solidement.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3