Aller au contenu principal
5

Quatre Femmes d'Égypte

Qué. 1997. Documentaire de Tahani Rached avec Amina Rachid, Safynaz Kazem, Shahenda Maklad. Quatre Égyptiennes d'âge mûr qui ne partagent pas toujours les mêmes convictions politiques ou religieuses parlent de leur vie et de l'amitié inébranlable qui les unit. Regard complice sur la camaraderie des participantes. Recueil de témoignages intimes et passionnés. Construction manquant de rigueur. Toile de fond historique insuffisamment détaillée.

Général
5

Quatre Femmes d'Égypte (Quatre Femmes d'Égypte)

Général Général

Qué. 1997. Documentaire de Tahani Rached avec Amina Rachid, Safynaz Kazem, Shahenda Maklad.

Quatre Égyptiennes d'âge mûr qui ne partagent pas toujours les mêmes convictions politiques ou religieuses parlent de leur vie et de l'amitié inébranlable qui les unit. Regard complice sur la camaraderie des participantes. Recueil de témoignages intimes et passionnés. Construction manquant de rigueur. Toile de fond historique insuffisamment détaillée. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Amina, Safynaz, Shahenda et Wedad sont quatre femmes d'âge mûr, quatre grandes amies, qui partagent toutes le même profond attachement pour leur Égypte natale. Elles sont pourtant loin de partager les mêmes convictions politiques et religieuses. Mais qu'elles se définissent d'abord comme chrétienne, musulmane ou marxiste, deux choses arrivent à vaincre leurs différences d'opinions: la tolérance et l'amitié. Ce film fait le portrait de ces quatre femmes avec, comme toile de fond, quarante ans d'histoire égyptienne.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Née au Caire dans les années 1940, la cinéaste Tahani Rached (AU CHIC RESTO POP) a certainement pris très à coeur ce projet qui rend hommage à quatre Égyptiennes combatives, dont les actions ont été guidées par de fortes convictions personnelles en matière de justice sociale. En même temps, le film pose un regard complice, et parfois rieur, sur l'amitié apparemment inébranlable qui unit ces quatre héroïnes. Leurs témoignages intimes et passionnés font ainsi la lumière sur divers aspects de la condition féminine en Égypte. La construction de l'oeuvre s'avère malheureusement problématique, car elle manque de rigueur et ne semble obéir à aucune structure solide. Par ailleurs, la toile de fond historique manque de détails et se montre plus ou moins éclairante pour qui n'est pas familier avec l'histoire de l'Égypte des années 1950 à aujourd'hui. La réalisation n'est, quant à elle, pas très originale, se contentant le plus souvent de capter en toute simplicité des conversations ou des témoignages en les entrecoupant de quelques films d'archives.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3