Aller au contenu principal
3

Route perdue (Lost Highway)

É.-U. 1996. Drame fantastique de David Lynch avec Patricia Arquette, Balthazar Getty, Bill Pullman. Un musicien et un jeune garagiste sont plongés dans une mystérieuse histoire de meurtres. Lieux communs du film noir greffés sur une toile de fond onirique et bizarre. Péripéties déconcertantes. Climat de mystère habilement entretenu. Interprétation dans le ton voulu.

16 ans + (violence, érotisme)
3

Route perdue (Lost Highway)

16 ans + (violence, érotisme) 16 ans + (violence, érotisme)

É.-U. 1996. Drame fantastique de David Lynch avec Patricia Arquette, Balthazar Getty, Bill Pullman.

Un musicien et un jeune garagiste sont plongés dans une mystérieuse histoire de meurtres. Lieux communs du film noir greffés sur une toile de fond onirique et bizarre. Péripéties déconcertantes. Climat de mystère habilement entretenu. Interprétation dans le ton voulu. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Le musicien Fred Madison a été reconnu coupable du meurtre mystérieux de sa femme Renee, un crime dont il n'a aucun souvenir. Un jour, les gardiens de prison s'aperçoivent que Fred a disparu de sa cellule et qu'un autre homme s'y trouve à sa place. Il s'agit de Pete, un jeune garagiste que les autorités relâchent aussitôt. Celui-ci tombe amoureux d'Alice, la fiancée d'un gangster. En s'engageant dans une relation avec elle, Pete sera impliqué à son tour dans une affaire de meurtre.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après un silence de quelques années, David Lynch nous offre un nouveau voyage dans l'univers délicieusement tordu de son imaginaire. Les admirateurs du cinéaste ne trouveront rien de vraiment neuf dans ce LOST HIGHWAY qui recycle à bon compte tous les fantasmes habituels de l'auteur. Lynch n'a cependant rien perdu de son habileté à créer un climat de mystère étouffant et à imaginer des situations oniriques aussi troublantes que fascinantes. Le réalisateur greffe son imagerie cauchemardesque et fantastique sur un canevas classique de film noir, battant en rappel tous les lieux communs du genre. Plusieurs spectateurs risquent cependant d'être déconcertés par la structure narrative du film qui change radicalement de trame et de protagonistes après environ une heure de projection. Le cinéaste accentue la perplexité du spectateur en faisant jouer à Patricia Arquette deux rôles différents. La réalisation se signale surtout par un travail complexe sur le son et un montage fort adroit. Les interprètes se plient avec docilité aux exigences particulières de ce genre de cinéma onirique.

Texte : Martin Girard

COMMENTAIRES

13 juillet 2016, 19:44:24

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

LOST HIGHTWAY chamboule l'idée préconçue qu'on se fait de la narration. On peut aussi y retrouver une version moderne de Faust, notamment avec ce «mystery man» qui s'immisce dans un quotidien pour le moins onirique.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3