Goto main content
4

Le Rocher (The Rock)

É.-U. 1996. Thriller de Michael Bay avec Sean Connery, Nicolas Cage, Ed Harris. Des militaires rebelles se sont emparés de la prison d'Alcatraz d'où ils menacent de faire sauter des bombes sur San Francisco. Film d'action conventionnel aux développements arbitraires. Ton humoristique bienvenu. Mise en scène accrocheuse. Belle brochette d'acteurs.

13 ans + (violence)
4

Le Rocher (The Rock)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 1996. Thriller de Michael Bay avec Sean Connery, Nicolas Cage, Ed Harris.

Des militaires rebelles se sont emparés de la prison d'Alcatraz d'où ils menacent de faire sauter des bombes sur San Francisco. Film d'action conventionnel aux développements arbitraires. Ton humoristique bienvenu. Mise en scène accrocheuse. Belle brochette d'acteurs.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Choqués par la façon dont le gouvernement les a traités, le général Hummel et d'autres soldats révoltés ont pris le contrôle de l'ancienne prison d'Alcatraz, d'où ils menacent de faire exploser des bombes chimiques sur San Francisco si l'on refuse d'accéder à leurs demandes. Pour faire face à cette crise, le F.B.I. fait appel au jeune chimiste Stanley Goodspeed, ainsi qu'à John Patrick Mason, le seul détenu ayant jamais réussi à s'évader de la célèbre prison.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Une belle brochette d'acteurs réussissent grâce à leur talent à faire oublier l'invraisemblance flagrante de ce scénario. Allégé périodiquement par quelques répliques humoristiques bienvenues, ce cocktail tape-à-l'oeil de thriller et d'actions guerrières participe à cette vague de films américains au patriotisme triomphant. Outre l'arbitraire des développements, ce drame musclé ne recule décidément devant aucun excès de mise en scène. À force de vouloir accrocher son public par un montage frénétique, issu de la culture du vidéo-clip, le réalisateur verse dans une démesure proprement surréaliste. À témoin, la vertigineuse poursuite en voitures dans les rues accidentées de San Francisco. Si ce type de scène est archiclassique, l'outrance des moyens déployés ici dépasse joyeusement tout ce qui s'est déjà fait. Il en va un peu de même pour tous les autres registres du film. L'ensemble peut donc s'avérer distrayant pour qui apprécie ces aspects tonitruants, tout en gardant une certaine distanciation face au propos. De solides têtes d'affiche distinguent cette production de la moyenne générale.

Texte : Christian Depoorter

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Rus. 2019. Drame de Kantemir Balagov avec Viktoria Miroshnichenko, Vasilisa Perelygina, Timofey Glazkov. Classement: Général.

Leningrad, 1945. Remarquable par sa très grande taille, Iya soigne les combattants blessés dans un hôpital, tout en s'occupant avec amour d'un petit garçon. Ses retrouvailles avec son amie Masha, revenue du front, font remonter à la surface leurs traumatismes de guerre.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3