Goto main content
4

Ça tourne à Manhattan (Living in Oblivion)

É.-U. 1994. Comédie de Tom DiCillo avec Steve Buscemi, Catherine Keener, Dermot Mulroney. Un jeune réalisateur doit faire face à toutes sortes de problèmes lors du tournage de son premier film. Sujet traité de façon rafraîchissante. Invention comique quasi constante. Mise en scène sobre. Interprétation efficace. (sortie en salle: 21 novembre 2007)

En attente de classement
4

Ça tourne à Manhattan (Living in Oblivion)

En attente de classement En attente de classement

É.-U. 1994. Comédie de Tom DiCillo avec Steve Buscemi, Catherine Keener, Dermot Mulroney.

Un jeune réalisateur doit faire face à toutes sortes de problèmes lors du tournage de son premier film. Sujet traité de façon rafraîchissante. Invention comique quasi constante. Mise en scène sobre. Interprétation efficace. (sortie en salle: 21 novembre 2007)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Le jeune réalisateur Nick Reve tourne son premier film avec des moyens plus que modestes. En dépit de son grand enthousiasme, le cinéaste doit faire face à toutes sortes de problèmes, que ce soit les ennuis techniques générés par un équipement déficient, les états d'âme des membres de son équipe de production ou encore les caprices de sa vedette masculine.

L’AVIS DE MEDIAFILM

La conception d'un film et les aléas de son tournage ne constituent certes pas des thèmes d'une grande nouveauté, mais ils ont rarement été abordés d'une façon aussi rafraîchissante que dans cette sympathique comédie du réalisateur de JOHNNY SUEDE. Dans une mise en scène sobre mais nettement plus maîtrisée que celle de l'oeuvre en gestation, Tom DiCillo jette un regard complice et goguenard sur un milieu qu'il connaît bien, l'univers du cinéma indépendant américain. D'une invention comique quasi constante, le film prend plaisir à brouiller les cartes par le recours à un emboîtement malicieux de rêves, réminiscence manifeste de la construction complexe du CHARME DISCRET DE LA BOURGEOISIE de Bunuel. Toutefois, après un début savoureux, l'action piétine quelque peu lors de la séquence à mi-parcours du comédien narcissique qui possède une part appréciable de clichés. Efficacement secondé par le reste de la distribution, Steve Buscemi incarne avec entrain un attachant metteur en scène dépassé par les événements.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Comédie d'horreur de Christopher Landon avec Kathryn Newton, Vince Vaughn, Celeste O’Connor. Classement: 13 ans + (violence, horreur).

Armé d'un couteau rituel aztèque, qu'il a volé la veille, un tueur en série masqué s'en prend à une adolescente, qu'il blesse sans la tuer. Aussitôt, l'assassin est magiquement transporté dans le corps de sa proie, et vice versa.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3