Go to main content
3

Le Petit Bouddha (Little Buddha)

Fr. 1993. Conte de Bernardo Bertolucci avec Keanu Reeves, Alex Wiesendanger, Ying Ruocheng. Un garçonnet de Seattle qui pourrait être la réincarnation d'un lama tibétain découvre dans un livre la légende du prince Siddhartha, le futur Bouddha. Histoire envoûtante développée avec une belle fluidité. Aspects féeriques bien rendus par une réalisation somptueuse. Interprétation sans apprêt.

Général
3

Le Petit Bouddha (Little Buddha)

Général Général

Fr. 1993. Conte de Bernardo Bertolucci avec Keanu Reeves, Alex Wiesendanger, Ying Ruocheng.

Un garçonnet de Seattle qui pourrait être la réincarnation d'un lama tibétain découvre dans un livre la légende du prince Siddhartha, le futur Bouddha. Histoire envoûtante développée avec une belle fluidité. Aspects féeriques bien rendus par une réalisation somptueuse. Interprétation sans apprêt.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Certains signes indiquant que le jeune Jesse Conrad, neuf ans, pourrait être la réincarnation du lama Dorje, son chef spirituel, le lama Norbu quitte son monastère du Bhoutan pour rencontrer le gamin chez lui a Seattle. Devant des parents réticents, le sage homme offre à Jesse un livre racontant la légende du prince Siddhartha, le futur Bouddha. Il réussit même à convaincre le père Conrad d'accompagner sa progéniture en Asie afin de vérifier les présages. Entre temps, au Népal et en Inde, deux autres enfants auraient été désignés comme héritiers du lama réincarné. L'oracle confirme cependant que le défunt a élu les trois enfants.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Certains trouveraient à redire de l'imagerie d'Épinal déployée avec faste dans la mise en scène de ce récit mythologique. Cependant, si l'on fait fi de la stricte rigueur historique et religieuse, on est obligé de reconnaître que l'on succombe facilement à un envoûtement quasi permanent. L'opposition des valeurs véhiculées par le bouddhisme et par la société occidentale, pour simplificatrice qu'elle soit, trouve tout son sens si l'on place l'histoire au niveau d'un merveilleux conte pour enfants. Avec une ampleur et un luxe de moyens que ne dédaigneraient pas les péplums hollywoodiens, la féerie fonctionne grâce au savoir-faire d'un réalisateur qui passe aisément des conventions à certaines inventions cinématographiques tout au long d'un concept narratif classique développé avec une belle fluidité. L'interprétation sait se montrer sans apprêt.

Texte : Christian Depoorter

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3