Goto main content
3

J'embrasse pas

Fr. 1991. Drame psychologique de André Téchiné avec Manuel Blanc, Philippe Noiret, Emmanuelle Béart. Un jeune campagnard venu à Paris pour suivre des cours d'art dramatique en vient à faire le trottoir pour gagner sa vie. Étonnant mélange de pudeur visuelle, de dialogues décapants et de scènes troublantes. Traitement détaché. Goût prononcé pour la métaphore. Interprètes de talent.

13 ans +
3

J'embrasse pas (J'embrasse pas)

13 ans + 13 ans +

Fr. 1991. Drame psychologique de André Téchiné avec Manuel Blanc, Philippe Noiret, Emmanuelle Béart.

Un jeune campagnard venu à Paris pour suivre des cours d'art dramatique en vient à faire le trottoir pour gagner sa vie. Étonnant mélange de pudeur visuelle, de dialogues décapants et de scènes troublantes. Traitement détaché. Goût prononcé pour la métaphore. Interprètes de talent.

Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
À l'étroit auprès de ses parents dans les Pyrénées, Pierre débarque à Paris dans l'intention de réussir comme acteur. Plein d'énergie, il accepte de faire la plonge dans un hôpital tout en poursuivant des cours d'art dramatique. Lorsqu'il perd son emploi, le jeune homme qui ne veut avoir de compte à rendre à personne quitte sa logeuse dont il était devenu l'amant. Complètement fauché, il se décide de faire le trottoir malgré la désapprobation d'un journaliste homosexuel rencontré lors d'une soirée de Noël. S'étant épris d'une prostituée comme lui, Pierre doit faire face à son souteneur qui n'accepte aucun écart de la part de sa protégée.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Se concentrant exclusivement sur la descente en enfer de son personnage principal, André Téchiné jette un regard intense sur un désarroi profond et palpable, sans jamais verser dans le racolage qu'un tel sujet peut susciter. Le sordide et la détresse sont ici mis en scène avec un goût prononcé pour la métaphore qui favorise la singularité des protagonistes aux dépens de l'aspect purement documentaire. Optant pour un certain détachement, Téchiné maîtrise un étonnant mélange de pudeur visuelle, de dialogues décapants et de scènes troublantes. L'illustration de ce film tourné principalement en nocturne colle parfaitement au réalisme des situations. Choisi judicieusement, le jeune Manuel Blanc donne avec aplomb la réplique à des confrères de talent.

Texte : Christian Depoorter

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3