Goto main content
5

Roadkill

Can. 1989. Comédie musicale de Bruce McDonald avec Valerie Buhagiar, Gerry Quigley, Larry Hudson. Partie à la recherche d'un groupe rock, une jeune femme à l'emploi d'un promoteur de concerts fait diverses rencontres surprenantes. Road-movie célébrant l'errance. Style brouillon. Quelques gags réussis. Ensemble plutôt primesautier. V. Buhagiar ingénument inexpérimenté.

En attente de classement
5

Roadkill (Roadkill)

En attente de classement En attente de classement

Can. 1989. Comédie musicale de Bruce McDonald avec Valerie Buhagiar, Gerry Quigley, Larry Hudson.

Partie à la recherche d'un groupe rock, une jeune femme à l'emploi d'un promoteur de concerts fait diverses rencontres surprenantes. Road-movie célébrant l'errance. Style brouillon. Quelques gags réussis. Ensemble plutôt primesautier. V. Buhagiar ingénument inexpérimenté.

Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Grâce à un programme d'emploi gouvernemental, Ramona travaille temporairement chez un promoteur de concerts rock à Toronto. Celui-ci l'envoie à la recherche d'un groupe musical perdu dans la nature à la suite de la défection de leur chanteur vedette, frappé par une crise mystique. Comme elle ne sait pas conduire, Ramona prend un taxi dont le chauffeur accommodant consent à l'emmener jusque dans la région de Sudbury. La jeune femme arrive à retrouver le groupe de rockers et retrace le chanteur fugitif après avoir fait diverses rencontres surprenantes, dont celle d'un timide qui rêve de devenir un maniaque meurtrier.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le réalisateur présente son film comme une "rock'n'road-movie", célébrant à la fois l'errance et l'anarchie musicale dans un style primesautier. Conçu dans un esprit semblable, le scénario développe les situations et les péripéties diverses dans un style décousu et brouillon. On peut déceler ici et là des idées intéressantes et des gags réussis, mais l'ensemble apparaît plutôt confus. Valérie Buhagiar est ingénument inexpérimentée dans une équipe d'interprétation disparate.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Daniel Roby avec Antoine Olivier Pilon, Josh Hartnett, Stephen McHattie. Classement: 13 ans +.

En 1989, un journaliste d'enquête du Globe and Mail s'efforce de prouver qu'un jeune toxicomane québécois, détenu en Thaïlande pour trafic de drogue, a été piégé par des agents de la GRC, qui l'avaient pris à tort pour un joueur majeur dans la filière asiatique.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3