Go to main content
2

Sous le soleil de Satan

Fr. 1987. Drame religieux de Maurice Pialat avec Gérard Depardieu, Maurice Pialat, Sandrine Bonnaire. Un curé de campagne tente en vain de ramener un jeune prêtre robuste mais tourmenté à un certain équilibre. Adaptation brillante du roman de Georges Bernanos. Traitement austère et sombre. Ellipses surprenantes. Mise en scène très dépouillée. Interprétation d'une densité appréciable.

Général
2

Sous le soleil de Satan (Sous le soleil de Satan)

Général Général

Fr. 1987. Drame religieux de Maurice Pialat avec Gérard Depardieu, Maurice Pialat, Sandrine Bonnaire.

Un curé de campagne tente en vain de ramener un jeune prêtre robuste mais tourmenté à un certain équilibre. Adaptation brillante du roman de Georges Bernanos. Traitement austère et sombre. Ellipses surprenantes. Mise en scène très dépouillée. Interprétation d'une densité appréciable.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Le doyen Menou-Segrais, curé d'une paroisse de campagne, a pour vicaire l'abbé Donissan, jeune prêtre robuste mais tourmenté. Alors qu'il se rend à pied la nuit vers une autre église, Donissan a une curieuse rencontre avec un maquignon qui se révèle être le diable. Au matin, le prêtre croise une adolescente surnommée Mouchette et devine ses fautes. Mouchette se suicide par la suite et Donissan transporte dans l'église son cadavre ensanglanté, créant ainsi un scandale. Quelques années plus tard, devenu curé, l'abbé Donissan jouit d'une réputation de sainteté. Appelé au chevet d'un enfant mort, il obtient sa résurrection pour mourir lui-même peu après.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Du premier roman de Georges Bernanos, Maurice Pialat a tiré un film austère et sombre, baignant dans un éclairage glauque. Le récit procède par plans séquences, dont certains sont assez verbeux, et comporte parfois dans son déroulement des ellipses surprenantes. La mise en scène est très dépouillée dans le style de Robert Bresson, et confine presque à la sécheresse. Il s'agit d'un effort estimable dans l'expression d'un thème spirituel difficile d'accès. Le résultat est d'une force certaine en même temps que d'une densité appréciable tant dans la conception que dans l'interprétation.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3