Goto main content
4

La Loi du désir (La Ley del deseo)

Esp. 1986. Comédie dramatique de Pedro Almodovar avec Eusebio Poncela, Carmen Maura, Antonio Banderas. Un cinéaste homosexuel qui souffre d'amnésie est injustement soupçonné du meurtre d'un ancien amant. Histoire cultivant l'insolite et la provocation. Comique grincant. Mise en images criarde. Interprétation convaincue. (sortie en salle: 21 novembre 2007)

16 ans +
4

La Loi du désir (La Ley del deseo)

16 ans + 16 ans +

Esp. 1986. Comédie dramatique de Pedro Almodovar avec Eusebio Poncela, Carmen Maura, Antonio Banderas.

Un cinéaste homosexuel qui souffre d'amnésie est injustement soupçonné du meurtre d'un ancien amant. Histoire cultivant l'insolite et la provocation. Comique grincant. Mise en images criarde. Interprétation convaincue. (sortie en salle: 21 novembre 2007)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Le cinéaste Pablo Quintero est un homosexuel déclaré. Il cultive de ce temps-là une passion romantique pour un jeune homme, Juan, qui travaille à une buvette de plage. Pablo est par ailleurs attaché à sa soeur Tina, une transsexuelle qui élève la fillette d'une lesbienne. Un garçon riche et blasé, Antonio, poursuit Pablo de ses attentions et devient son amant. Ayant découvert une lettre censément écrite par Juan, il est pris d'une jalousie morbide et se rend à la plage pour tuer son rival. Une enquête policière s'ensuit et les soupçons semblent se concentrer sur Pablo qui souffre d'amnésie à la suite d'un accident de voiture.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cultivant l'insolite et la provocation, le réalisateur a déjà tourné quelques films bizarres d'un comique grinçant. LAW OF DESIRE joue avec désinvolture de variations sur l'identité sexuelle, les relations familiales et la passion amoureuse. Tout en présentant personnages et situations avec un certain sens de la dérision, l'auteur ne va pas jusqu'à en faire des pantins irréalistes; il reste en eux assez d'humanité pour qu'on s'intéresse à leur sort. Le récit tombe parfois dans l'artificiel, mais la mise en images est à la fois criarde et adéquate. Les interprètes ne manquent pas de conviction.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3