Go to main content
4

Les Prédateurs (The Hunger)

G.-B. 1983. Drame fantastique de Tony Scott avec Catherine Deneuve, Susan Sarandon, David Bowie. À New-York, une vampire jette son dévolu sur une femme médecin que son compagnon a consulté lorsqu'il s'est soudain senti vieillir. Tentative de renouvellement d'un thème classique. Montage syncopé. Belle mise en scène bien qu'un peu maniérée. Passages surprenants. Interprètes mal à l'aise.

13 ans + (violence, érotisme)
4

Les Prédateurs (The Hunger)

13 ans + (violence, érotisme) 13 ans + (violence, érotisme)

G.-B. 1983. Drame fantastique de Tony Scott avec Catherine Deneuve, Susan Sarandon, David Bowie.

À New-York, une vampire jette son dévolu sur une femme médecin que son compagnon a consulté lorsqu'il s'est soudain senti vieillir. Tentative de renouvellement d'un thème classique. Montage syncopé. Belle mise en scène bien qu'un peu maniérée. Passages surprenants. Interprètes mal à l'aise.

Miriam et John forment un couple sophistiqué qui vit dans une maison newyorkaise au luxe austère, ornée d'oeuvres d'art anciennes. Ce sont des vampires. Originaire d'Égypte, Miriam est âgée de quatre mille ans et John est son compagnon depuis trois siècles. Celui-ci se sent soudain vieillir et s'en va consulter une spécialiste, le docteur Sarah Roberts. Il ne tarde pas cependant à se transformer en un vieillard décrépit que Miriam remise dans une caisse au grenier. La femme-vampire jette ensuite son dévolu sur Sarah qu'elle attire chez elle et dont elle veut faire sa compagne.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce film est une tentative de renouvellement d'un thème classique du cinéma d'horreur, le vampirisme. Dès le début, un montage syncopé met en relief la perversité meurtrière des protagonistes. Le reste se perd trop souvent dans un maniérisme alangui d'une beauté recherchée, même si l'intrigue est ravivée par quelques passages surprenants. Le vieillissement rapide imposé au chanteur David Bowie est particulièrement réussi. Catherine Deneuve pose plus qu'elle ne joue et Susan Sarandon semble plutôt perdue.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3