Goto main content
1

Belle de jour

Fr. 1967. Drame de moeurs de Luis Bunuel avec Catherine Deneuve, Jean Sorel, Michel Piccoli. La jeune épouse d'un chirurgien parisien est victime d'un chantage d'un ami du couple, qui a découvert que le jour, elle est hôtesse dans une maison de rendez-vous. Adaptation intelligente et surprenante du roman de Joseph Kessel. Mélange habile de fantaisie et de réalité. Mise en scène d'une rigueur implacable. Jeu remarquable de C. Deneuve. (sortie en salle: 10 avril 1968)

13 ans +
1

Belle de jour (Belle de jour)

13 ans + 13 ans +

Fr. 1967. Drame de moeurs de Luis Bunuel avec Catherine Deneuve, Jean Sorel, Michel Piccoli.

La jeune épouse d'un chirurgien parisien est victime d'un chantage d'un ami du couple, qui a découvert que le jour, elle est hôtesse dans une maison de rendez-vous. Adaptation intelligente et surprenante du roman de Joseph Kessel. Mélange habile de fantaisie et de réalité. Mise en scène d'une rigueur implacable. Jeu remarquable de C. Deneuve. (sortie en salle: 10 avril 1968)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Mariée à Pierre, jeune chirurgien parisien, Séverine se sent insatisfaite et exprime dans des rêveries quotidiennes des désirs sexuels inassouvis. Elle se rend chez une certaine Anaïs, tenancière d'une maison de rendez-vous, et devient, sous un pseudonyme, une des hôtesses de cet établissement louche. Un voyou, devenu amoureux d'elle, découvre sa véritable identité et fait feu sur son mari qui est grièvement blessé. Un ami du couple, qui a surpris le secret de Séverine, s'empresse de renseigner Pierre.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le scénario est conçu de telle sorte qu'il est difficile d'affirmer avec certitude si telle ou telle scène fait partie de la réalité ou de l'imagination de l'héroïne. Le réalisateur a donc beau jeu pour exploiter ses phantasmes habituels où les répressions du subconscient entrent en conflit avec les conventions sociales. Le tout se présente dans une mise en scène rigoureuse où la couleur joue un grand rôle. Par son jeu, Catherine Deneuve confère à son personnage une dignité qui fait contraste avec ses activités.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Mex. 2018. Chronique de Alfonso Cuaron avec Alitza Aparicio, Marina de Tavira, Diego Cortina Autrey. Classement: 13 ans +.

À Mexico en 1970, la vie d'une famille bourgeoise au bord de l'éclatement, à travers le point de vue d'une jeune domestique autochtone, tombée enceinte des oeuvres d'un amant qui refuse d'assumer ses responsabilités.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3