Goto main content
1

La Prisonnière du désert (The Searchers)

É.-U. 1955. Western de John Ford avec John Wayne, Jeffrey Hunter, Vera Miles. Au lendemain de la guerre de sécession, un aventurier part à la poursuite des Comanches qui ont enlevé ses deux nièces. Une des oeuvres maîtresses de l'auteur. Style épique. Réalisation grandiose au rythme lent. Traitement rude et humoristique. Interprétation intense.

Général
1

La Prisonnière du désert (The Searchers)

Général Général

É.-U. 1955. Western de John Ford avec John Wayne, Jeffrey Hunter, Vera Miles.

Au lendemain de la guerre de sécession, un aventurier part à la poursuite des Comanches qui ont enlevé ses deux nièces. Une des oeuvres maîtresses de l'auteur. Style épique. Réalisation grandiose au rythme lent. Traitement rude et humoristique. Interprétation intense.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Frank S. Nugent
D'après le roman de Alan Le May
Photographie :
Musique :
Montage :
Au lendemain de la guerre de Sécession, une bande de Comanches massacrent une famille de fermiers et font prisonnières les deux jeunes filles de la maison. Surgit leur oncle, sorte d'aventurier instable, qui s'élance à la poursuite de ses nièces. À l'aide d'un métis, il retrouvera une des jeunes filles, l'autre ayant été tuée par ses ravisseurs.

L’AVIS DE MEDIAFILM

D'une construction dramatique rigoureusement classique, ce film n'est pas dépourvu de valeur psychologique. Des critiques autorisés le considèrent même comme le western par excellence parce qu'il regroupe et orchestre tous les éléments qui font le succès et la grandeur du genre. La mise en scène est extrêmement soignée et la qualité picturale de l'ensemble est indéniable.

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Esp. 2019. Drame psychologique de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz. Classement: Général.

La présentation à la cinémathèque d'un de ses plus grands films incite un réalisateur à se réconcilier avec l'acteur principal, après 32 ans de brouille. Devenu accro à l'héroïne pour soigner diverses douleurs chroniques, le cinéaste est sujet à des rêveries où il revisite son enfance.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3