Goto main content
1

Le Cabinet du docteur Caligari (Das Kabinett des Doktor Caligari)

All. 1919. Drame fantastique de Robert Wiene avec Werner Krauss, Conrad Veidt, Lil Dagover. Un mystérieux saltimbanque fait commettre des crimes à un somnambule. Oeuvre pionnière de l'expressionnisme allemand. Récit aux aspects symboliques visionnaires. Création fort originale d'un climat cauchemardesque. Étonnants décors volontairement déformés. Interprétation stylisée.

Général
1

Le Cabinet du docteur Caligari (Das Kabinett des Doktor Caligari)

Général Général

All. 1919. Drame fantastique de Robert Wiene avec Werner Krauss, Conrad Veidt, Lil Dagover.

Un mystérieux saltimbanque fait commettre des crimes à un somnambule. Oeuvre pionnière de l'expressionnisme allemand. Récit aux aspects symboliques visionnaires. Création fort originale d'un climat cauchemardesque. Étonnants décors volontairement déformés. Interprétation stylisée.

Dans un village allemand, une fête foraine bat son plein. Un mystérieux saltimbanque, Caligari, présente au public un somnambule, Cesare, qui prédit l'avenir. Pendant la nuit, des meurtres sont commis. Un étudiant, Francis, découvre que l'auteur en est Cesare, sous l'influence hypnotique de Caligari. La police intervient, mais Caligari s'enfuit. L'étudiant le poursuit et découvre qu'il est le directeur d'un asile d'aliénés. Avertis par Francis, les autres médecins s'emparent de Caligari et l'enferment dans une cellule. Du moins, c'est ce que raconte l'étudiant qui est pensionnaire de cet asile.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce film célèbre a lancé le mouvement de l'expressionnisme allemand au cinéma. S'il a perdu son impact premier, il n'en reste pas moins très intéressant par sa réalisation technique dont tous les éléments contribuent à créer une atmosphère hallucinante. La déformation volontaire des décors et le jeu des interprètes expriment une conception déréglée du monde.

COMMENTAIRES

28 novembre 2018, 17:08:17

Par : Marc-André Hallé, Baie-Comeau

Kabinett en allemand s'écrit avec un "c" et non pas avec un "k" et le film est sorti en février 1920 et non pas en 1919. Mes infos viennent de plusieurs sources spécialisées dont le volume "Euro Gothic".

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Mex. 2018. Chronique de Alfonso Cuaron avec Alitza Aparicio, Marina de Tavira, Diego Cortina Autrey. Classement: 13 ans +.

À Mexico en 1970, la vie d'une famille bourgeoise au bord de l'éclatement, à travers le point de vue d'une jeune domestique autochtone, tombée enceinte des oeuvres d'un amant qui refuse d'assumer ses responsabilités.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3