Go to main content
iamge nouvelles
2022-07-20 Alexandre Duguay

Fantasia rend hommage à Roland Smith

Pour sa contribution exceptionnelle à la diffusion du septième art au Québec, le Festival Fantasia remet un Prix Denis-Héroux à Roland Smith.

Porté par le désir de partager ses coups de coeur cinématographiques, Roland Smith a consacré sa carrière à la programmation et la diffusion de films. Ainsi, il a créé une première salle de projection à Montréal, le Verdi, inaugurée en 1966. En plus de faire place au cinéma québécois, on pouvait y découvrir Fellini ou encore y voir des Truffaut en rafale.

Cinq ans plus tard, cet amoureux du cinéma ouvre une nouvelle salle, l’Outremont, dotée de 1200 sièges. La soirée d’ouverture était composée d’un programme tout en musique avec Let It Be de Michael Lindsay-Hogg, Monterey Pop de D.A. Pennebaker, À soir on fait peur au monde de Jean Dansereau et François Brault, et Ce soir-là, Gilles Vigneault d’Arthur Lamothe.

Celui à qui l’on attribue la paternité de l’expression « cinéma de répertoire » a proposé par la suite un cycle consacré au western spaghetti, dans lequel on retrouvait un hommage au légendaire Sergio Leone, ainsi qu’à ses confrères, dont Sergio Sollima. Avec plus de 500 titres programmés chaque année, l’Outremont a été l’une des salles les plus fréquentées au Québec entre 1971 et 1987.

En plus de créer le Cinéma Cartier à Québec et La Maison du Cinéma à Sherbrooke, l’entrepreneur est appelé à mettre son expertise et ses compétences au profit de la Boîte noire et du Superclub Vidéotron. On lui doit, plus récemment, la renaissance du Cinéma du Parc.

Roland Smith recevra son prix, le 21 juillet à 21h, au Cinéma du Parc, tout juste avant la projection du célèbre Harold et Maude. Pour l’occasion, l’équipe de rédaction de Mediafilm vous suggère ce bouquet de cinq longs métrages, mis en valeur par ce programmateur et distributeur hors pair.
 

Photo : site du Festival Fantasia

FICHES RÉCENTES
  • Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.

    Publié le 20 avril 2024

    Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.


    Publié le 20 avril 2024
  • Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.

    Publié le 18 avril 2024

    Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.


    Publié le 18 avril 2024
  • Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.

    Publié le 16 avril 2024

    Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.


    Publié le 16 avril 2024

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2024 MEDIAFILM Tous droits réservés.