Go to main content
iamge nouvelles
2024-06-18 Frédéric Bouchard

Anouk Aimée : la classe légendaire

Le 18 juin, l’actrice française Anouk Aimée s’est éteinte à l’âge de 92 ans. Souvenirs d’une icône élégante et sophistiquée dont la filmographie s’échelonne sur pas moins de 70 ans.

Née Nicole Françoise Florence Dreyfus en 1932 à Paris, Anouk Aimée décroche son premier rôle à l’âge de 14 ans. Sur la scène nationale comme internationale, elle tourne avec les plus grands (Alexandre Astruc, Jacques Becker, Jacques Demy, Federico Fellini, Sidney Lumet, George Cukor, Claude Lelouch).

Sa grâce et sa justesse sont salués aux Oscars, où elle reçoit une nomination dans la catégorie de la meilleure actrice pour l’inoubliable Un homme et une femme. Au Festival de Cannes, où elle récolte le prix d’interprétation pour son rôle dans Le saut dans le vide de Marco Bellocchio, on rend hommage à sa vulnérabilité et son intensité.

De l’Europe aux États-Unis, son magnétisme et sa fine maîtrise de la retenue l'ont consacrée à la fois comme un incontournable emblème de la Nouvelle-Vague et une envoûtante figure romantique du septième art.

Revisitez les faits saillants - et les cotes - d’une filmographie éclectique et prestigieuse :

Les amants de Vérone (1949)

Le rideau cramoisi (1953)

Montparnasse 19 (1958)

La tête contre les murs (1958)

The Journey (1959)

La Dolce Vita (1960)

Le farceur (1960)

Lola (1960)

8 ½ (1963)

Un homme et une femme (1966)

Justine (1969)

The Appointment (1969)

Le saut dans le vide (1979)

Le succès à tout prix (1984)

Un homme et une femme, vingt ans déjà (1986)

Les plus belles années d’une vie (2019)

 

Photo : Anouk Aimée dans Lola Crédit : Ciné-Tamaris

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2024 MEDIAFILM Tous droits réservés.