Go to main content
4

Le Comte de Monte-Cristo

Fr. 2024. Drame de Alexandre de La Patellière, Matthieu Delaporte avec Pierre Niney, Anaïs Demoustier, Laurent Lafitte. Injustement emprisonné, un capitaine s'évade, trouve un trésor et, sous l'identité d'un comte, se venge des hommes qui l'ont trahi. Adaptation vigoureuse et libre du roman d'Alexandre Dumas. Réalisation à grand déploiement. Musique belle mais insistante. Bonne interprétation. (sortie en salle: 16 août 2024)

4

Le Comte de Monte-Cristo (Le Comte de Monte-Cristo)

Fr. 2024. Drame de Alexandre de La Patellière, Matthieu Delaporte avec Pierre Niney, Anaïs Demoustier, Laurent Lafitte.

Injustement emprisonné, un capitaine s'évade, trouve un trésor et, sous l'identité d'un comte, se venge des hommes qui l'ont trahi. Adaptation vigoureuse et libre du roman d'Alexandre Dumas. Réalisation à grand déploiement. Musique belle mais insistante. Bonne interprétation. (sortie en salle: 16 août 2024)

Marseille, 1814. Le jour de son mariage avec la belle Mercédès, Edmond Dantes, capitaine du navire Le Pharaon, est arrêté et, sous de fausses accusations d'espionnage, emprisonné sans procès au château de l'Île d'If. Un codétenu, l'abbé Faria, lui révèle être le dernier héritier du trésor des Templiers, et par amitié, lui fournit des indications précises pour le trouver, sur l'Île de Monte-Cristo, au large de l'Italie. En 1828, après la mort de l'abbé, Edmond parvient à s'évader, part chercher le trésor et rentre en France. Sous l'identité du comte de Monte-Cristo, il ourdit sa vengeance contre les trois individus qui l'ont trahi: son ennemi Danglars, capitaine déchu du Pharaon devenu riche armateur, son ami Fernand de Morcef, devenu l'époux de Mercédès, et le procureur de Villefort, qui cherchait à protéger la véritable espionne.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Scénaristes du dyptique des TROIS MOUSQUETAIRES sorti en 2023, Alexis de la Patellière et Matthieu Delaporte (LE PRÉNOM) mettent eux-mêmes en scène cette adaptation d'un autre classique d'Alexandre Dumas. Vigoureuse et libre, avec ajout de personnages et de situations qui amplifient le romantisme exacerbé de l'affaire, cette relecture demeure néanmoins fidèle aux canons d'un certain cinéma populaire. La réalisation à grand déploiement, les décors somptueux et le rythme soutenu assurent un divertissement captivant. Par contre, bien qu'agréable à l'oreille, la musique de Jérôme Robotier est employée avec trop d'insistance, et toujours à plein volume. Même si son masque de comte ne trompe personne, Pierre Niney est solide dans le rôle, à l'instar de ses partenaires. (Texte rédigé en mai 2024, dans le cadre du Festival de Cannes)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3