Go to main content
4

Vampire humaniste cherche suicidaire consentant

Samedi 20 Juillet à 13:35 | Super Écran 4Lundi 29 Juillet à 05:25 | Super Écran 3Mercredi 31 Juillet à 00:50 | Super Écran 4

Can. 2023. Comédie d'horreur de Ariane Louis-Seize avec Sara Montpetit, Félix-Antoine Bénard, Noémie O'Farrell. Une vampire qui refuse de tuer par empathie imagine un modus operandi acceptable à la suite de sa rencontre avec un adolescent suicidaire. Variation bricolée mais inspirée du fameux mythe ancien. Moyens de production modestes exploités avec intelligence. Distribution au diapason. (sortie en salle: 13 octobre 2023)

13 ans +
4

Vampire humaniste cherche suicidaire consentant (Vampire humaniste cherche suicidaire consentant)

13 ans + 13 ans +

Can. 2023. Comédie d'horreur de Ariane Louis-Seize avec Sara Montpetit, Félix-Antoine Bénard, Noémie O'Farrell.

Une vampire qui refuse de tuer par empathie imagine un modus operandi acceptable à la suite de sa rencontre avec un adolescent suicidaire. Variation bricolée mais inspirée du fameux mythe ancien. Moyens de production modestes exploités avec intelligence. Distribution au diapason. (sortie en salle: 13 octobre 2023)

Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Montage :
Depuis l'enfance, Sasha a du mal à assumer sa condition de vampire, pour cause d'empathie, une disposition tellement paralysante que même ses canines refusent de sortir. Devant son refus de tuer pour se nourrir, ses parents et sa grand-mère, de guerre lasse, la confient à sa cousine Denise. Celle-ci est tout le contraire de Sasha: féroce, sans pitié, elle use de ses charmes pour attirer les hommes et dispose des réservoirs vides sans même un battement de cils. Sasha résiste, jusqu'à sa rencontre avec Paul, un adolescent suicidaire, qui lui inspire un modus operandi acceptable. Et si, pour se nourrir, elle s'abreuvait à la jugulaire de personnes consentantes? Paul, garçon timide et mal dans sa peau, objet des railleries de ses camarades, a déjà accepté d'être sa première "victime".

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ariane Louis-Seize fait souffler un vent frais sur le répertoire vampirique avec cette variation bricolée mais inspirée du fameux mythe ancien. Faisant flèche de tout bois, la cinéaste, qui signe ici son premier long métrage, tire le meilleur avantage de moyens de production limités. Notamment, en maximisant le hors champ, le non-dit et l'humour noir, puis en donnant à sa distribution au diapason l'espace pour respirer. Avec pour résultat un film imparfait, court dans son propos, mais porté par une enivrante énergie. Sara Montpetit (MARIA CHAPDELAINE) est amusante en vampire récalcitrante et solennelle. En suicidaire ahuri, Félix-Antoine Bénard possède une présence et un registre d'expression épatants. Pour sûr, ce film aura sur sa carrière au cinéma l'impact d'un acte de naissance. Au même titre qu'Ariane Louis-Seize. (Texte rédigé en septembre 2023, dans le cadre du Festival de Toronto)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3