Go to main content
4

Tu ne sauras jamais

Can. 2023. Drame de Robin Aubert avec Martin Nault, Sarah Keita. Isolé dans la chambre de son CHSLD durant la pandémie de COVID-19, un vieil homme met tout en oeuvre pour revoir la femme qu'il aime une dernière fois. Illustration de la détresse des aînés et des manquements du réseau de la santé. Dispositif minimaliste audacieux, parfois éprouvant. Acteur non professionnel très convaincant. (sortie en salle: 15 mars 2024)

4

Tu ne sauras jamais (Tu ne sauras jamais)

Can. 2023. Drame de Robin Aubert avec Martin Nault, Sarah Keita.

Isolé dans la chambre de son CHSLD durant la pandémie de COVID-19, un vieil homme met tout en oeuvre pour revoir la femme qu'il aime une dernière fois. Illustration de la détresse des aînés et des manquements du réseau de la santé. Dispositif minimaliste audacieux, parfois éprouvant. Acteur non professionnel très convaincant. (sortie en salle: 15 mars 2024)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Pays :
Distributeur :
Axia Films
Producteurs :
Interprètes :
Alors que la pandémie de COVID-19 frappe le Québec, Paul se retrouve isolé dans la chambre de son CHSLD. Entre les repas avalés sans envie, les quelques minutes passées avec une gentille bénévole et les visites éclair du personnel soignant, l’octogénaire passe son temps au lit ou dans son fauteuil à écouter les chants des oiseaux sur un petit magnétophone. L’ennui, les quintes de toux de sa voisine et la solitude pèsent lourd sur ses journées; mais ce qui le peine plus que tout, c’est de ne pas avoir de nouvelles de celle qu’il aime. Après avoir formulé une énième demande, l'ornithologue amateur parvient à obtenir le numéro de sa chambre, située deux étages plus haut. Paul met alors tout en oeuvre pour aller la voir une dernière fois.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Un décor exigu, quelques accessoires vieillots, un comédien principal et une poignée de figurants, c’est tout ce dont Robin Aubert et sa coscénariste Julie Roy ont eu besoin pour évoquer les drames vécus dans les maisons pour aînés durant le confinement de la COVID-19. En marge de toutes les conventions, ce sixième long métrage du réalisateur des AFFAMÉS se distingue par sa grammaire cinématographique audacieuse. Trame sonore anxiogène, nombreux silences, longs plans fixes et travellings interminables marquent ainsi l’univers physique et mental du protagoniste, cadré dans un format 4/3 étouffant. Le minimalisme parfois éprouvant de la proposition en atténue cependant la portée et l'ouverture. À l'inverse, la dénonciation des manquements dans le réseau de la santé est des plus efficaces, tandis que le dernier tiers offre un moment de cinéma mémorable et déchirant. Pour sa première apparition à l’écran, Martin Naud, acteur non professionnel de 88 ans, est stupéfiant de vérité. (Texte rédigé en novembre 2023, dans le cadre du festival Cinemania)

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3