Go to main content
3

Mon ami robot (Robot Dreams)

Esp. 2023. Film d'animation de Pablo Berger . À New York, dans les années 1980, les mésaventures vécues par un chien suite à la perte de son meilleur ami, un robot acheté par correspondance. Adaptation vivante et colorée d’un roman graphique de Sara Varon. Attachante réflexion sur la fragilité des liens d’amitié. Réalisation alerte et astucieuse. Trame musicale emballante. (sortie en salle: 7 juin 2024)

Général
3

Mon ami robot (Robot Dreams)

Général Général

Esp. 2023. Film d'animation de Pablo Berger .

À New York, dans les années 1980, les mésaventures vécues par un chien suite à la perte de son meilleur ami, un robot acheté par correspondance. Adaptation vivante et colorée d’un roman graphique de Sara Varon. Attachante réflexion sur la fragilité des liens d’amitié. Réalisation alerte et astucieuse. Trame musicale emballante. (sortie en salle: 7 juin 2024)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Entract Films
New York, dans les années 1980. Les animaux qui peuplent la ville sont, comme les humains, rongés par la solitude et l’isolement. Dans l’espoir de tromper l’ennui et d’égayer son petit appartement d’East Village, le chien Dog s’est acheté par correspondance un robot à monter soi-même. Très vite, ils deviennent inséparables. Ils partagent tout, jouent à Pong sur la télé, écoutent du disco et se baladent à Central Park. Les jours paisibles et insouciants prennent fin lorsque Robot tombe en panne sur la plage d’un grand centre de villégiature. Or, l’établissement doit fermer ses portes à l’approche de la saison hivernale. L’âme en peine, Dog se résout à abandonner son ami enlisé dans le sable, en lui promettant de revenir le chercher le jour de la réouverture.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette adaptation vivante et colorée d’un roman graphique de l’Américaine Sara Varon se distingue des récits traditionnellement destinés aux jeunes spectateurs. Subtil et mature, l’univers sans parole dépeint par l’Espagnol Pablo Berger (BIANCANIEVES) déploie une illustration profonde et attachante de la fragilité des liens d’amitié et de l’importance de les garder intacts. Il enrichit en outre sa réflexion en portant un regard mélancolique, mais dénué de mièvrerie, sur la perte, la solitude et le temps qui passe. Lettre d’amour à New-York, ROBOT DREAMS est aussi un bel hommage au cinéma, avec ses références à THE SHINING, LE MAGICIEN D'OZ, LES TRIPLETTES DE BELLEVILLE, ou encore YOYO. La réalisation ménage plusieurs moments mémorables (le décor qui pivote sur lui-même, la chorégraphie des pâquerettes façon Busby Berkeley) et se distingue par son emploi audacieux du split-screen. Enfin, signalons la trame musicale délicieusement rétro, autre réussite de ce très beau film qui, sans surprise, s’est retrouvé parmi les finalistes à l’Oscar du meilleur long métrage d’animation en 2024.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3