Go to main content
6

La Marraine (Mafia Mamma)

G.-B. 2023. Comédie de Catherine Hardwicke avec Toni Collette, Monica Bellucci, Alfonso Perugini. Une mère de famille américaine prend la succession de son défunt grand-père à la tête de son empire mafieux en Italie. Comédie paresseuse, truffée de clichés et de gags éculés. Récit aux accents féministes jamais approfondis. Mise en scène sans temps morts. T. Collette horripilante. M. Bellucci effacée. (sortie en salle: 14 avril 2023)

13 ans + (violence)
6

La Marraine (Mafia Mamma)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

G.-B. 2023. Comédie de Catherine Hardwicke avec Toni Collette, Monica Bellucci, Alfonso Perugini.

Une mère de famille américaine prend la succession de son défunt grand-père à la tête de son empire mafieux en Italie. Comédie paresseuse, truffée de clichés et de gags éculés. Récit aux accents féministes jamais approfondis. Mise en scène sans temps morts. T. Collette horripilante. M. Bellucci effacée. (sortie en salle: 14 avril 2023)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Kristin, responsable commerciale dans une entreprise de produits pharmaceutiques, coule des jours paisibles dans une proprette banlieue américaine. Apprenant le décès de son grand-père, un viticulteur sicilien qu’elle n’a jamais rencontré, Kristin refuse de quitter le foyer pour l’enterrement, jusqu’à ce qu’elle découvre que son mari la trompe avec une adolescente. Elle se décide alors à partir, avec la ferme intention de se venger. Le jour des funérailles, l'Américaine échappe de justesse à une violente fusillade. Elle découvre alors que son aïeul, responsable d’un empire mafieux, a été assassiné par les Romano, ennemis de la famille depuis des lustres, et qu’elle a été choisie par le défunt pour lui succéder. Bianca, sa froide et réfléchie cousine, et deux gardes du corps prévenants vont l'aider à trouver sa place dans sa nouvelle famille. Tandis qu’elle se familiarise avec les méthodes peu recommandables de la pègre, Kristin revoit Lorenzo, rencontré par hasard le jour de son arrivée, et tombe sous son charme.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Balade en Vespa, bellâtres charmeurs, plâtrées de spaghettis dégoulinants de sauce et dégustation de bons vins: la surabondance de poncifs n’aurait pas été trop dommageable si le récit était parvenu à transposer ses préoccupations féministes dans le contexte du film de gangsters. Or, les passages abordant l’émancipation de la protagoniste – de son mari infidèle et de ses patrons harcelants – ne sont jamais approfondis, se retrouvant noyés dans une accumulation désordonnée de gags éculés, de dialogues souvent en bas de la ceinture, de scènes gores gratuites et de personnages à la psychologie inexistante. Le tout est mis en scène avec rythme par Catherine Hardwicke (TWILIGHT, MISS BALA), même si elle passe trop de temps à filmer les paysages et les attraits touristiques italiens. Dans la peau d’une quadragénaire renfrognée qui trouve enfin sa voie au contact de la pègre, Toni Collette (également coproductrice) cabotine au point d’être horripilante. Contrairement à la sobre et posée Monica Bellucci, hélas, pratiquement réduite au rang de faire-valoir de luxe.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3