Go to main content
4

Débordement (Infinity Pool)

Mercredi 31 Juillet à 02:35 | Super Écran 2Samedi 27 Juillet à 23:00 | Super Écran 4

Can. 2023. Drame d'horreur de Brandon Cronenberg avec Alexander Skarsgard, Mia Goth, Jalil Lespert. Client d'un tout-inclus de luxe dans un pays totalitaire et corrompu, un écrivain en panne d'inspiration vit une transformation tour à tour enivrante et terrifiante. Voyage sinistre et vertigineux au fond de l'âme humaine. Propos un peu court. Réalisation éclatée et percutante. Musique angoissante. A. Skarsgard intense. M. Goth tantôt vénéneuse, tantôt criarde. (sortie en salle: 27 janvier 2023)

16 ans + (érotisme, violence)
4

Débordement (Infinity Pool)

16 ans + (érotisme, violence) 16 ans + (érotisme, violence)

Can. 2023. Drame d'horreur de Brandon Cronenberg avec Alexander Skarsgard, Mia Goth, Jalil Lespert.

Client d'un tout-inclus de luxe dans un pays totalitaire et corrompu, un écrivain en panne d'inspiration vit une transformation tour à tour enivrante et terrifiante. Voyage sinistre et vertigineux au fond de l'âme humaine. Propos un peu court. Réalisation éclatée et percutante. Musique angoissante. A. Skarsgard intense. M. Goth tantôt vénéneuse, tantôt criarde. (sortie en salle: 27 janvier 2023)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Auteur d'un seul roman ayant connu un succès confidentiel, James Foster espère retrouver l'inspiration à la faveur de vacances avec son épouse Em dans un tout-inclus de luxe à La Tolqa, un pays totalitaire pauvre et corrompu. Sous l'influence de l'aguicheuse Gabi et de son mari Alban, des clients réguliers, James et Em bravent l'interdit de sortir du complexe hôtelier pour une virée à quatre dans une charmante lagune. Mais sur la route du retour, à la nuit tombée, se produit un événement dramatique imprévu. Lequel provoque le départ de Em, mais surtout une expérience transformatrice tour à tour enivrante et terrifiante pour James, auprès de Gabi, Alban et leur étrange cercle d'amis.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Voyage sinistre et vertigineux au fond de l'âme humaine, ce troisième film de Brandon Cronenberg (ANTIVIRAL, POSSESSOR) évoque à la fois THE PURGE, THE HUNT, ALTERED STATES et le DEAD RINGERS de son illustre père, David Cronenberg. Et selon la manière dont on interprète l'ultime image du film, on pourrait ajouter THE MOTHER de Darren Aronofsky. Un scénario sous influence donc, mais qui se révèle très personnel dans son traitement et son exécution. Éprouvante pour le spectateur, l'expérience n'en demeure pas moins fascinante, malgré un propos un peu court, sur la décadence de la société occidentale et les pièges de la vanité. Toujours épaulé par le directeur photo Karim Hussain, Cronenberg compose un univers visuel éclaté et percutant, aux dissonances fulgurantes et aux excès assumés, enrichi par une partition musicale angoissante et entêtante signée Tim Hecker. Alexander Skarsgard (THE NORTHMAN) est intense et très physique dans son jeu, face à une Mia Goth (PEARL) tantôt vénéneuse et sensuelle, tantôt criarde.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3