Go to main content
5

Billet pour le paradis (Ticket to Paradise)

É.-U. 2022. Comédie sentimentale de Ol Parker avec George Clooney, Julia Roberts, Kaitlyn Dever. Un homme et une femme, divorcés depuis 25 ans, partent pour Bali dans le but d'empêcher leur fille de faire la même erreur qu'eux, se marier sur un coup de tête. “Romcom” surannée, au charme fragile. Premier tiers réussi. Réalisation pantouflarde. G. Clooney en roue libre. J. Roberts sur le pilote automatique. (sortie en salle: 21 octobre 2022)

Général
5

Billet pour le paradis (Ticket to Paradise)

Général Général

É.-U. 2022. Comédie sentimentale de Ol Parker avec George Clooney, Julia Roberts, Kaitlyn Dever.

Un homme et une femme, divorcés depuis 25 ans, partent pour Bali dans le but d'empêcher leur fille de faire la même erreur qu'eux, se marier sur un coup de tête. “Romcom” surannée, au charme fragile. Premier tiers réussi. Réalisation pantouflarde. G. Clooney en roue libre. J. Roberts sur le pilote automatique. (sortie en salle: 21 octobre 2022)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
David et Georgia sont divorcés depuis 25 ans, mais se détestent encore férocement. En apprenant que leur fille compte épouser un jeune cultivateur d'algues balinais qu'elle vient tout juste de rencontrer, ils s'entendent pour oublier leurs rancoeurs passées et unir leurs efforts, afin d'aller saboter cette cérémonie par tous les moyens possibles. Histoire d'empêcher leur fille de faire la même terrible erreur qu'ils ont faite 25 ans plus tôt: se marier sur un coup de tête.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Semblant sortie tout droit des années 1990, cette comédie sentimentale possède un charme fragile qui s'émousse rapidement. Après un premier tiers prometteur, TICKET TO PARADISE s'enlise lentement dans le second, avant de s'étirer indûment en fin de parcours. En cause: un scénario prévisible, qui recycle presque tous les clichés du genre; un dérapage dans le ton, de la comédie mordante au sentimentalisme mièvre; et une mise en scène pantouflarde, signée Ol Parker (le dernier MAMMA MIA!), qui surfe sur le charisme de ses deux vedettes et sur l'attrait d'un exotisme frelaté. De fait le film, tourné en Australie mais campé à Bali, dépeint des habitants baignant dans une béatitude qui frôle la lobotomie. Et malgré des rôles taillés sur mesure pour elles, les stars déçoivent: George Clooney en fait des tonnes et Julia Roberts semble parfois sur le pilote automatique. Résultat: un film qui n'est pas à la hauteur de son affiche, si vide et léger qu'il semble avoir été fait pour un visionnement en avion.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3