Go to main content
4

The Eight Mountains (Le otto montagne)

It. 2022. Chronique de Félix van Groeningen, Charlotte Vandermeersch avec Luca Marinelli, Alessandro Borghi, Filippo Timi. La longue amitié du fils d'un ingénieur de Turin et d'un garçon des montagnes, qui se sont connus à l'âge de 11 ans. Adaptation sentie du roman de Paolo Cognetti. Récit évocateur. Des longueurs au centre du film. Sommets montagneux filmés avec art. Interprétation irréprochable.

4

The Eight Mountains (Le otto montagne)

It. 2022. Chronique de Félix van Groeningen, Charlotte Vandermeersch avec Luca Marinelli, Alessandro Borghi, Filippo Timi.

La longue amitié du fils d'un ingénieur de Turin et d'un garçon des montagnes, qui se sont connus à l'âge de 11 ans. Adaptation sentie du roman de Paolo Cognetti. Récit évocateur. Des longueurs au centre du film. Sommets montagneux filmés avec art. Interprétation irréprochable.

Genre :
Année :
Durée :
Photographie :
Montage :
Distributeur :
n/d
Récompenses
Pietro, 11 ans, passe les vacances d'été dans un village du Val d'Aoste, en compagnie de sa mère et de son père, ingénieur turinois passionné par les escalades en montagne. Réservé et enfant unique, Pietro y fait la connaissance de Bruno, un garçon de son âge, qui travaille à la ferme d'élevage de son oncle. C'est le début d'une longue amitié, faite de hauts et de bas, au cours de laquelle Pietro se découvrira une vocation d'écrivain globe-trotter, tandis que Bruno s'établira comme fabricant de fromage, dans la montagne qu'il n'a jamais quittée.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après un film américain concluant (le sensible BEAUTIFUL BOY), le Flamand Felix Van Groeningen (ALABAMA MONROE) démontre une fois de plus son aisance à se fondre dans un univers culturel étranger, avec cette adaptation sensible du roman de Paolo Cognetti, qu'il a coréalisée avec sa compagne Charlotte Vandermeersch. Sous leur gouverne, le directeur photo Ruben Impens (TITANE) a filmé avec une rare virtuosité artistique de grandioses sommets alpins et népalais. Lesquels sont au coeur de cet évocateur et poétique récit, autant dans la touchante histoire d'amitié que dans l'illustration d'un complexe conflit père-fils. Cela dit, si le film fascine et émeut dans sa première et sa dernière partie, son centre apparaît plus mou, longuet et dramatiquement inerte. En revanche, l'interprétation est irréprochable, du début à la fin. (Texte rédigé en mai 2022, dans le cadre du Festival du film de Cannes)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3