Go to main content
5

Mr. Malcolm's List

É.-U. 2022. Comédie sentimentale de Emma Holly Jones avec Sope Dirisu, Freida Pinto, Theo James. Dans les années 1800, une jeune femme de la bonne société londonienne, qui cherche à se marier, monte un stratagème pour se venger d’un lord fortuné qui l’a publiquement humiliée. Comédie sentimentale convenue. Scénario prévisible. Réalisation faible. Reconstitution historique soignée. Manque de chimie entre les compétents F. Pinto et S. Dirisu. (sortie en salle: 1 juillet 2022)

5

Mr. Malcolm's List (Mr. Malcolm's List)

É.-U. 2022. Comédie sentimentale de Emma Holly Jones avec Sope Dirisu, Freida Pinto, Theo James.

Dans les années 1800, une jeune femme de la bonne société londonienne, qui cherche à se marier, monte un stratagème pour se venger d’un lord fortuné qui l’a publiquement humiliée. Comédie sentimentale convenue. Scénario prévisible. Réalisation faible. Reconstitution historique soignée. Manque de chimie entre les compétents F. Pinto et S. Dirisu. (sortie en salle: 1 juillet 2022)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
n/d
Dans les années 1800, Mr. Malcolm est le célibataire le plus en vue de Londres. Afin de trouver chaussure à son pied, il a dressé une liste des 10 qualités et traits de caractère que sa future épouse doit posséder. Après avoir tenté sa chance sans succès, Julia Thistlewaite, une jeune femme de la bonne société, est publiquement humiliée par le prétendant trop pointilleux. Pour se venger, elle invite à Londres son amie Selina, jeune et jolie provinciale qu’elle modèle tel un Pygmalion, afin de la présenter à Mr. Malcolm comme étant la femme idéale qu’il recherche. Et ainsi le confondre et l’humilier à son tour.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Comédie sentimentale à mi-chemin entre du Jane Austen remâché et une resucée de la série "Bridgerton", MR. MALCOLM’S LIST vaut essentiellement pour son casting "color blind" bien intégré. Ce n’est, hélas, pas suffisant pour bonifier ce premier long métrage de la Britannique Emma Holly Jones, adapté de son roman et de son court métrage éponymes. Scénario prévisible, réalisation faible, dialogues manquants de vigueur, voix off en début de film, puis brusquement abandonnée, montage télévisuel: pour faire du Jane Austen, il faut une verve et un esprit qui manquent cruellement ici. Les amateurs de comédies sentimentales en costumes y trouveront peut-être leur compte, alors que les autres se consoleront avec la reconstitution historique soignée. Le manque de chimie entre Freida Pinto et Sope Dirisu, acteurs par ailleurs compétents, rend leur éventuelle intrigue amoureuse hautement improbable.

Texte : Éric Fourlanty

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3