Go to main content
5

Mistral spatial

Qué. 2022. Comédie dramatique de Marc-Antoine Lemire avec Samuel Brassard, Catherine-Audrey Lachapelle, Alex Trahan. Reprenant connaissance après s'être évanoui en pleine rue, un bruiteur se demande s'il a été foudroyé par sa récente rupture amoureuse ou s'il a été enlevé par des extraterrestres. Récit métaphorique insolite, aux changements de ton audacieux mais mal négociés. Réalisation riche et inventive, en dépit d'un budget dérisoire. Interprétation pas toujours assurée. (sortie en salle: 20 janvier 2023)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
5

Mistral spatial (Mistral spatial)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Qué. 2022. Comédie dramatique de Marc-Antoine Lemire avec Samuel Brassard, Catherine-Audrey Lachapelle, Alex Trahan.

Reprenant connaissance après s'être évanoui en pleine rue, un bruiteur se demande s'il a été foudroyé par sa récente rupture amoureuse ou s'il a été enlevé par des extraterrestres. Récit métaphorique insolite, aux changements de ton audacieux mais mal négociés. Réalisation riche et inventive, en dépit d'un budget dérisoire. Interprétation pas toujours assurée. (sortie en salle: 20 janvier 2023)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Reprenant connaissance après s'être évanoui en pleine rue, au retour de chez sa petite amie au milieu de la nuit, Sam se demande s'il a été foudroyé par la décision de cette dernière de rompre avec lui ou s'il a été enlevé par des extraterrestres. Bruiteur et virtuose du thérémine, le jeune Montréalais en vient en effet à croire qu'en jouant une certaine combinaison de notes musicales, il parvient à créer un contact avec ces supposés visiteurs d'une autre planète, dont les vaisseaux auraient été aperçus par d'autres citoyens depuis quelques jours. Sur les conseils d'une copine, et contre l'avis de son meilleur ami, Sam participe à une thérapie régénératrice en pleine forêt, placée sous le signe de l'animal intérieur, histoire de comprendre ce qui lui arrive.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Riche et inventive, en dépit d'un budget dérisoire, la réalisation de ce premier long-métrage de Marc-Antoine Lemire ("Joséphine ou chat échaudé craint l'eau froide", "Pre-Drink") est à l'image de son récit, métaphorique et insolite. On dénote chez Lemire un évident plaisir de filmer et une habileté certaine à utiliser toutes les ressources du cinéma. Du reste, impossible de ne pas voir un hommage au CLOSE ENCOUNTERS OF THE THIRD KIND de Spielberg dans certains éléments de l'intrigue. Il y a cependant deux problèmes majeurs. D'abord, une interprétation pas toujours assurée, surtout de la part de Samuel Brassard, dans le rôle principal. Ensuite, des changements de ton certes audacieux mais mal négociés. Particulièrement au dernier tiers, qui frôle constamment le ridicule en provoquant davantage de malaise que de rire. Le plan final, mystérieux et ambigu, s'avère en revanche réussi, mettant en valeur les talents techniques et le sens de la composition visuelle de Lemire, un cinéaste à suivre assurément.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3