Go to main content
4

Coup de chance (Luck)

É.-U. 2022. Film d'animation de Peggy Holmes . À la recherche d'une pièce porte-bonheur, une orpheline poursuivie par la guigne franchit un portail magique menant au pays de la chance. Plaisante traversée du miroir. Récit parfois laborieux mais dans l'ensemble bien écrit. Animation 3D plutôt élégante.

4

Coup de chance (Luck)

É.-U. 2022. Film d'animation de Peggy Holmes .

À la recherche d'une pièce porte-bonheur, une orpheline poursuivie par la guigne franchit un portail magique menant au pays de la chance. Plaisante traversée du miroir. Récit parfois laborieux mais dans l'ensemble bien écrit. Animation 3D plutôt élégante.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Distributeur :
Apple TV
L'orphelinat où Sam a été élevée n'est jamais parvenu à lui trouver une famille d'accueil durable. Rendue à 18 ans, cette malchanceuse chronique doit quitter, le coeur gros, l'établissement où sa jeune protégée est toujours en attente d'être adoptée. Un soir de solitude, Sam trouve une pièce porte-bonheur, laissée sur le trottoir par un chat noir. Sa chance tourne spectaculairement. Pour un temps. Car dès le lendemain, la pièce est avalée par la cuvette. De retour à la case départ, Sam retrouve le chat, source selon elle de l'embellie passagère qu'elle vient de vivre. Elle va le poursuivre au-delà d'un portail magique menant au pays de la chance. Là où sont fabriquées les pièces porte-bonheur à partir de trèfles à quatre feuilles. L'aventure de Sam, intruse dans ce monde peuplé de farfadets, ne fait que commencer.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Que serait la chance sans la malchance? Telle est la question sous-jacente à cette plaisante traversée du miroir qui doit une fière chandelle à Lewis Carroll. L'animation 3D, en alternance élégante (les épatants escaliers mouvants du pays de la chance) et frustre (les arrière-plans sont souvent statiques), fait débouler un récit parfois laborieux mais dans l'ensemble bien écrit, visant un public de moins de douze ans. En font foi les péripéties redondantes au centre du film, qui tiennent lieu d'intermède entre deux mouvements de l'intrigue. La qualité de LUCK tient par dessus tout à la force de son héroïne, une orpheline au coeur généreux à qui la voix d'Eva Noblezada procure un supplément d'âme. Celles, reconnaissables, de Jane Fonda et Whoopi Goldberg, ont pour fonction de forcer la chance du film d'attirer l'attention des plus âgés.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3