Go to main content
3

Les Crimes du futur (Crimes of the Future)

Gr. 2022. Science-fiction de David Cronenberg avec Viggo Mortensen, Léa Seydoux, Scott Speedman. Dans un futur où le corps humain évolue, un artiste conceptuel procède en direct à l’autopsie d’un enfant, tué par sa mère parce qu’il se nourrissait de plastique. Récit insolite et fascinant, reprenant les thèmes fétiches du réalisateur. Sous-intrigues laissées en plan. Mise en scène maîtrisée. Ton feutré prenant. Performance poignante de V. Mortensen. (sortie en salle: 3 juin 2022)

13 ans + (horreur, érotisme)
3

Les Crimes du futur (Crimes of the Future)

13 ans + (horreur, érotisme) 13 ans + (horreur, érotisme)

Gr. 2022. Science-fiction de David Cronenberg avec Viggo Mortensen, Léa Seydoux, Scott Speedman.

Dans un futur où le corps humain évolue, un artiste conceptuel procède en direct à l’autopsie d’un enfant, tué par sa mère parce qu’il se nourrissait de plastique. Récit insolite et fascinant, reprenant les thèmes fétiches du réalisateur. Sous-intrigues laissées en plan. Mise en scène maîtrisée. Ton feutré prenant. Performance poignante de V. Mortensen. (sortie en salle: 3 juin 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Dans un futur où le corps humain évolue, Saul Tenser, un artiste conceptuel capable de générer en lui de nouveaux organes, exécute des chirurgies diffusées en direct, avec l’aide de son assistante Caprice. Ses prestations suscitent l’intérêt de Lang Dotrice, chef d’un mouvement rebelle clandestin, qui fabrique une friandise aux ingrédients mystérieux. Pour faire avancer sa cause, le militant convainc Saul de faire l’autopsie publique de son jeune fils, tué par sa mère parce qu’il se nourrissait de plastique.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Huit ans après MAPS TO THE STARS, David Cronenberg fait un retour remarquable au grand écran avec CRIMES OF THE FUTURE, une méditation futuriste au ton feutré prenant. Au sommet de son art, le cinéaste canadien reprend ici ses thèmes fétiches – mutations biologiques, fascination pour les blessures et les plaies, nouvelles formes de sexualité, organisations secrètes – pour les amener encore plus loin. Grâce à des trucages visuels élaborés, les scènes de vivisections sont rendues de façon très réaliste, donnant un tout nouveau sens à l’expression "beauté intérieure". Filmés en Grèce, les décors industriels quasi apocalyptiques s’accordent parfaitement avec l’esprit général de l’oeuvre. Certes, des sous-intrigues sont laissées en plan, mais sans que la cohérence du film en soit affectée. Habitué de l’univers de Cronenberg (A HISTORY OF VIOLENCE, EASTERN PROMISES, A DANGEROUS METHOD), Viggo Mortensen livre une performance poignante, réussissant l’exploit d’être à la fois charismatique et très fragile. (Texte rédigé en mai 2022, dans le cadre du Festival de Cannes)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3