Go to main content
3

La Ligne

Fr. 2022. Drame de Ursula Meier avec Stéphanie Blanchoud, Valeria Bruni Tedeschi, Elli Spagnolo. Après avoir frappé sa mère lors d'une violente dispute, une artiste trentenaire a l’interdiction d’entrer en contact avec elle ou de l’approcher à moins de 100 mètres. Intense plongée dans les eaux troubles des dysfonctionnements familiaux. Traitement subtil de la violence féminine. Mise en scène surprenante, fondée sur l'encerclement. Jeu plein d'émotion des actrices. (sortie prévue: 1 septembre 2023)

3

La Ligne (La Ligne)

Fr. 2022. Drame de Ursula Meier avec Stéphanie Blanchoud, Valeria Bruni Tedeschi, Elli Spagnolo.

Après avoir frappé sa mère lors d'une violente dispute, une artiste trentenaire a l’interdiction d’entrer en contact avec elle ou de l’approcher à moins de 100 mètres. Intense plongée dans les eaux troubles des dysfonctionnements familiaux. Traitement subtil de la violence féminine. Mise en scène surprenante, fondée sur l'encerclement. Jeu plein d'émotion des actrices. (sortie prévue: 1 septembre 2023)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Montage :
À 35 ans, Margaret, artiste au passé marqué par la violence, est retournée vivre chez sa mère, une quinquagénaire hystérique qui lui reproche d’avoir ruiné sa carrière de pianiste. Après avoir frappé cette dernière lors d'une violente dispute, Margaret a l’interdiction d’entrer en contact avec elle ou de l’approcher à moins de 100 mètres. Mais Marion, sa petite soeur âgée de 12 ans, espère continuer à la voir. La fillette trace alors une ligne bleue tout autour de la maison, délimitant la frontière que Margaret ne doit pas franchir. Chaque jour, Marion y retrouve sa grande soeur pour une leçon de musique.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après HOME et L’ENFANT D’EN HAUT, Ursula Meier effectue une nouvelle plongée dans les eaux troubles des dysfonctionnements familiaux. Peu abordé au cinéma, le thème de la violence féminine est ici traité sans volonté marquée d’en détailler les rouages psychologiques. La cinéaste préfère laisser parler sa mise en scène, où tout est affaire d’encerclement et de délimitation: la ceinture montagneuse des Alpes, la ligne-titre qu’il ne faut pas franchir et, surtout, la frontière invisible qui sépare une mère et sa fille. Meier sculpte les méandres de cette relation névrotique avec talent, parvenant également à surprendre le spectateur avec des plans inattendus. En artiste impulsive, Stéphanie Blanchoud livre une composition tout en émotions et en intensité, face à une Valeria Bruni Tedeschi aussi drôle que touchante en mère histrionique. Le plus beau personnage du film est cependant celui de la plus discrète Marion - très bien campée par Elli Spagnolo -, une préadolescente fort touchante dans sa manière de naviguer au coeur de dynamiques complexes, où les amours sororales s’entrechoquent avec les ressentiments du passé. (Texte rédigé en février 2022, dans le cadre du Festival de Berlin)

Texte : Céline Gobert

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3