Go to main content
5

Monde Jurassique : La domination (Jurassic World: Dominion)

É.-U. 2022. Science-fiction de Colin Trevorrow avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Isabella Sermon. Divers militants et scientifiques tentent de mettre en échec un mégalomane qui exploite les animaux préhistoriques à des fins mercantiles. Produit d'usine bête et faussement complexe. Répétition ad nauseam des mêmes péripéties. Plastique sophistiquée. Interprètes sous-alimentés. (sortie en salle: 10 juin 2022)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
5

Monde Jurassique : La domination (Jurassic World: Dominion)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2022. Science-fiction de Colin Trevorrow avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Isabella Sermon.

Divers militants et scientifiques tentent de mettre en échec un mégalomane qui exploite les animaux préhistoriques à des fins mercantiles. Produit d'usine bête et faussement complexe. Répétition ad nauseam des mêmes péripéties. Plastique sophistiquée. Interprètes sous-alimentés. (sortie en salle: 10 juin 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Nous sommes dans un futur proche. Conséquemment à une expérience de clonage ayant mal tourné plusieurs années auparavant, humains et animaux préhistoriques se partagent tant bien que mal la surface de la Terre. Une orpheline au profil génétique rare, cachée en forêt par deux militants qui l’élèvent comme leur fille, est victime d'un kidnapping. Au même moment, une éthicienne et un archéologue cherchent l’origine d’un oiseau-insecte qui ravage les récoltes et menace de plonger la planète dans une famine terrible. Leur parcours les conduit à Malte puis en Italie, dans un laboratoire isolé des Dolomites, dirigé par un mégalomane désireux de contrôler l’approvisionnement mondial en céréales.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce produit d’usine plastiquement sophistiqué, laminé par une musique tonitruante, orchestre la rencontre des personnages des deux premiers films de la série, campés sur l’île du parc jurassique, et ceux des deux plus récents, dans le site d'attractions Jurassic World. La machine à idées s’est tarie à ce stade, comme en témoigne la suite, recyclage ad nauseam de la même scène de fuite périlleuse, avec quelques variations quant aux personnages, aux espèces et aux décors apparaissant dans l’image. La proposition de départ est du reste inutilement compliquée, avec sa surcharge de personnages (armés de deux ou trois émotions exprimées en alternance) et d’enjeux (écologique, éthique, amoureux, familial, etc.). Au fil des péripéties, le récit s’éclaircit, jusqu’à trouver son point d’équilibre à l’étage de Scooby-Doo et Sharknado.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3