Go to main content
4

Humus

Qué. 2022. Documentaire de Carole Poliquin . Un couple de maraîchers préconise pour ses cultures une fertilisation naturelle du sol nécessitant un minimum d'intervention humaine. Illustration patiente d'une expérience inspirante. Plaidoyer écologiste parfois lourd. Participants attachants et à l'aise devant la caméra. (sortie en salle: 20 mai 2022)

4

Humus (Humus)

Qué. 2022. Documentaire de Carole Poliquin .

Un couple de maraîchers préconise pour ses cultures une fertilisation naturelle du sol nécessitant un minimum d'intervention humaine. Illustration patiente d'une expérience inspirante. Plaidoyer écologiste parfois lourd. Participants attachants et à l'aise devant la caméra. (sortie en salle: 20 mai 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Maison 4:3
Producteurs :
François D'Aoust et Mélina Plante cultivent leur parcelle de terre en Montérégie en préconisant un minimum d'intervention humaine, une fertilisation naturelle misant sur le labeur des insectes, bactéries et autres organismes vivants présents dans le sol. Bien engagée, leur expérience attire des agriculteurs de partout dans la province. Mais malgré tous ses efforts et sa bonne volonté, le couple de maraîchers, parent de deux jeunes enfants, est rattrapé par les conséquences des changements climatiques, dont des premiers gels au sol de plus en plus hâtifs, qui détruisent d'un coup une bonne partie des récoltes. Si, en 2021, la pandémie de COVID-19 permet à François et Mélina de réaliser leur rêve d'une existence en commune sur la ferme, aux côtés de paysans et d'amis qui partagent leur idéal, la maladie et la pénurie de main-d'oeuvre rendent leur travail de plus en plus éprouvant.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Articulé et charismatique, François D'Aoust expose ses théories et ses découvertes avec clarté et enthousiasme. Son ardeur au travail fait plaisir à voir, en particulier lors du périlleux démantèlement d'un barrage érigé par un castor, qui menace de provoquer des inondations catastrophiques pour les cultures. Vaillante et solidaire de son compagnon, Mélina s'avère tout aussi attachante. Toutefois, le plaidoyer écologiste, empreint d'écoanxiété, transmis par des militants et fonctionnaires du ministère de l'Agriculture du Québec en visite à la ferme, vient alourdir ce qui est un beau et patient documentaire d'observation sur une inspirante expérience environnementale et humaine. En présentant une alternative innovante à l'extraction à tout crin des grands groupes industriels - lesquels contribuent à l'appauvrissement des sols et à la désertification de la planète - Carole Poliquin (HOMO TOXICUS, L'EMPREINTE) fait oeuvre utile. Même si son film se termine sur une note d'espoir pour le moins mitigé.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3