Go to main content
4

God's Creatures

É.-U. 2022. Drame de Saela Davis, Anna Rose Holmer avec Emily Watson, Paul Mescal, Aisling Franciosi. Dans un village de pêcheurs en Irlande, le mensonge d'une mère pour protéger son fils a des répercussions dramatiques sur toute leur communauté. Drame familial intense, aux accents mythiques. Réalisation âpre, mêlant éléments documentaires et théâtraux. Une certaine lourdeur. Finale bouleversante. E. Watson remarquable. (sortie en salle: 30 septembre 2022)

Général
4

God's Creatures (God's Creatures)

Général Général

É.-U. 2022. Drame de Saela Davis, Anna Rose Holmer avec Emily Watson, Paul Mescal, Aisling Franciosi.

Dans un village de pêcheurs en Irlande, le mensonge d'une mère pour protéger son fils a des répercussions dramatiques sur toute leur communauté. Drame familial intense, aux accents mythiques. Réalisation âpre, mêlant éléments documentaires et théâtraux. Une certaine lourdeur. Finale bouleversante. E. Watson remarquable. (sortie en salle: 30 septembre 2022)

Brian O'Hara revient en Irlande, dans le petit village de pêche qui l'a vu naître, après avoir passé plusieurs années en Australie, sans contacts avec les siens. Son retour comble de bonheur sa mère, Aileen, mais l'indifférence des autres membres du clan. Or, Brian voit son projet de relance de l'entreprise de pêche familiale court-circuité par une accusation d'agression sexuelle, portée par une de ses ex. Aileen fournit alors un alibi essentiel à son fils bien-aimé. Son mensonge va toutefois la déchirer, en plus de menacer l'unité de sa famille et de toute la petite communauté.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Un petit village coupé du monde et oublié de Dieu, une nature qui semble fouetter en permanence les corps et les âmes, une famille dont les affrontements évoquent ceux de figures mythologiques: le scénario de GOD'S CREATURES lorgne du côté de la tragédie grecque, et sa mise en scène aussi. Âpre et sèche, la réalisation de Saela Davis et Anna Rose Holmer mêle regard quasi-documentaire – sur la vie du village et de ses pêcheurs – et traitement théâtral, avec de longs monologues et des confrontations verbales. Le tout avec un certain succès et une finale bouleversante, mais non sans quelques lourdeurs et temps morts. Magistrale, Emily Watson (BREAKING THE WAVES) compose ici un personnage suffisamment remarquable pour éclipser les faiblesses occasionnelles du film.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Mediafilm Mediafilm Mediafilm Mediafilm

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3