Go to main content
4

Fuir

Qué. 2022. Documentaire de Carole Laganière . Dans une maison pour femmes victimes de violence conjugale, des résidentes brisées par leurs expériences partagent leur vécu avec des intervenantes qui les aident à se reconstruire. Portrait empathique d'un groupe de femmes liées par des liens indicibles. Approche classique sacrifiant la forme au fond. Témoignages émouvants abordant toutes les facettes du problème. (sortie en salle: 16 septembre 2022)

Général
4

Fuir (Fuir)

Général Général

Qué. 2022. Documentaire de Carole Laganière .

Dans une maison pour femmes victimes de violence conjugale, des résidentes brisées par leurs expériences partagent leur vécu avec des intervenantes qui les aident à se reconstruire. Portrait empathique d'un groupe de femmes liées par des liens indicibles. Approche classique sacrifiant la forme au fond. Témoignages émouvants abordant toutes les facettes du problème. (sortie en salle: 16 septembre 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Filmoption International
Producteurs :
Dans une maison pour femmes victimes de violence conjugale, la réalisatrice suit pendant quelques mois un petit groupe de résidentes brisées par leurs expériences. Qu'elles s'appellent Yzabel, Maude, Sophie ou Kate, qu'elles soient arrivées seules ou avec leurs enfants, elles sont toutes venues dans cette maison pour les mêmes raisons : y trouver un refuge et réapprendre à vivre. En compagnie d'une poignée d'intervenantes (qui partagent parfois leur passé douloureux), elles vont tenter de se reconstruire, lentement mais sûrement. Seules, mais ensemble.

L’AVIS DE MEDIAFILM

FUIR se présente comme le portrait sobre et empathique d'un groupe de femmes liées par un sujet tabou. Pas seulement celui la violence conjugale, mais aussi tout ce qui l'accompagne: le doute de soi, la peur de l'autre, la dépression qui s'ensuit, la difficulté de la vivre tout en gérant ce qui accompagne une rupture; avec, en plus, la crainte permanente d'entendre l'ex (qu'on aime encore parfois, malgré tout) débarquer soudainement au milieu de la nuit. Carole Laganière (ABSENCES, L'EST POUR TOUJOURS) accompagne ces femmes courageuses mais fragiles avec discrétion. Son approche – simple et factuelle – sacrifie clairement la forme au bénéfice du fond. Malgré une ouverture poétique, et quelques moments de respiration visuelle, le film se concentre sur les propos de ces femmes marquées à jamais par leurs expériences. La qualité de l'écoute de Laganière, et des témoignages qu'elle recueille, s'imposent avec force, même si l'approche formelle de l'ensemble ne convainc, malheureusement, pas vraiment.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3