Go to main content
6

Charlie (Firestarter)

É.-U. 2022. Drame d'horreur de Keith Thomas avec Ryan Kiera Armstrong, Zac Efron, Sydney Lemmon. Une fillette, capable de causer des incendies à distance, prend la fuite avec son père, afin d'échapper à une agence secrète qui convoite ses pouvoirs à des fins militaires. Seconde adaptation décevante du roman de Stephen King. Scénario anémique. Réalisation inerte. Montage étale. Distribution sans éclat. Partition mémorable de John Carpenter. (sortie en salle: 13 mai 2022)

6

Charlie (Firestarter)

É.-U. 2022. Drame d'horreur de Keith Thomas avec Ryan Kiera Armstrong, Zac Efron, Sydney Lemmon.

Une fillette, capable de causer des incendies à distance, prend la fuite avec son père, afin d'échapper à une agence secrète qui convoite ses pouvoirs à des fins militaires. Seconde adaptation décevante du roman de Stephen King. Scénario anémique. Réalisation inerte. Montage étale. Distribution sans éclat. Partition mémorable de John Carpenter. (sortie en salle: 13 mai 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Scott Teems
D'après le roman de Stephen King
Photographie :
Montage :
Alors qu'ils étaient étudiants, Andy et Vicky McGee ont participé à une étude scientifique qui visait à développer - en ingérant des drogues spéciales - leurs capacités télékinétiques. Quelques dix ans plus tard, leur fille, Charlie, a hérité d'une aptitude très rare: la pyrokinésie ou la capacité de déclencher des feux à distance par le simple pouvoir de sa pensée. Ce don a vite attiré l'attention d'une agence gouvernementale secrète, qui poursuit Charlie depuis des années et qui aimerait utiliser son pouvoir à des fins militaires. Quand un accident spectaculaire permet à l'agence de retrouver la trace de la fillette, celle-ci n'a d'autre choix que de prendre la fuite avec son père.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette seconde adaptation du best-seller de Stephen King s'avère malheureusement encore plus décevante que la première. Là où la version de Mark Lester, réalisée en 1984, offrait au moins une distribution prestigieuse (Drew Barrymore, George C. Scott, Martin Sheen), des effets spéciaux spectaculaires pour l'époque et une traque à mi-chemin entre CARRIE et THREE DAYS OF THE CONDOR, le remake de Keith Thomas (le méconnu THE VIGIL) n'a à offrir que Zac Efron, des images de synthèse à rabais et un scénario nettement moins enlevant. Avec pour résultat que cette production fauchée (qui reprend même l'affiche de l'original!) ressemble à une pâle photocopie d'un film qui était déjà quelconque. Reste son seul élément distinctif: sa musique, composée par John Carpenter, avec son fils Cody et Daniel A. Davies. Paradoxal quand on sait que le cinéaste devait réaliser l'original jusqu'à ce que l'échec de THE THING amène Universal à lui retirer abruptement le projet des mains. Sa musique, aussi anxiogène que celle de HALLOWEEN, reste le seul élément mémorable de ce film parfaitement oubliable.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3