Go to main content
3

Coma

Fr. 2022. Film d'essai de Bertrand Bonello avec Julia Faure, Louise Labeque. Confinée chez elle, une jeune fille se réfugie dans un monde onirique et virtuel, hanté par la présence d’une mystérieuse vlogueuse. Méditation existentielle inspirée par le confinement. Bouleversante lettre d’amour de Bonello à sa fille. Multiplication audacieuse des formats. Profond commentaire social sur la jeunesse.

3

Coma (Coma)

Fr. 2022. Film d'essai de Bertrand Bonello avec Julia Faure, Louise Labeque.

Confinée chez elle, une jeune fille se réfugie dans un monde onirique et virtuel, hanté par la présence d’une mystérieuse vlogueuse. Méditation existentielle inspirée par le confinement. Bouleversante lettre d’amour de Bonello à sa fille. Multiplication audacieuse des formats. Profond commentaire social sur la jeunesse.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Interprètes :
Confinée chez elle, une jeune fille se réfugie dans un monde onirique et virtuel. Dans cet entre-deux aux contours flous et angoissants, une mystérieuse vlogueuse, nommée Patricia Coma, lui donne un objet bizarre: "le révélateur". En lui apprenant la véritable nature de ce jeu qui n’en est pas un, Patricia l’amène à s’interroger sur son libre arbitre: pourquoi les choses arrivent-elles? Et que veulent-elles dire?

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec cet essai singulier adressé à sa fille de 18 ans, à la croisée de la fantaisie, de la méditation existentielle et du commentaire social, Bertrand Bonello effectue une plongée troublante dans l’inconscient des adolescentes d’aujourd’hui, nourri au virtuel et peuplé d’angoisses liées à l’état du monde, de vidéos d’influenceuses et de figures masculines menaçantes. Comme dans ZOMBI CHILD et NOCTURAMA, c’est par le biais d’une étrangeté aux accents cauchemardesques que le cinéaste capture l’état d’esprit d’une jeunesse perdue. En réponse à l’immobilisme du confinement, Bonello multiplie les formats – animation, stop-motion, caméra subjective – et emprunte les chemins les plus audacieux (la pensée du philosophe Gilles Deleuze y compris) pour tenter de donner du sens à la crise sanitaire. Toutefois, c’est lorsqu’il apparaît pour ce qu’il est vraiment, soit une lettre d’amour d’un père à sa fille, que le film se révèle bouleversant. Les acteurs, incluant Anaïs Demoustier, Louis Garrel et le regretté Gaspard Ulliel, prêtent à merveille leurs voix aux personnages du film. (Texte rédigé en février 2022, dans le cadre du Festival de Berlin)

Texte : Céline Gobert

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3