Go to main content
5

Train à grande vitesse (Bullet Train)

É.-U. 2022. Thriller de David Leitch avec Brad Pitt, Joey King, Aaron Taylor-Johnson. Chargé de récupérer une mallette à bord d'un train reliant Tokyo à Kyoto, un tueur à gages malchanceux doit affronter six autres assassins dont les missions recoupent la sienne. Cocktail de genres divertissant mais sans substance. Prémisse forte, plombée par des développements alambiqués. Style emprunté à Tarantino et Guy Ritchie. B. Pitt jouissif en mode comique. (sortie en salle: 5 août 2022)

5

Train à grande vitesse (Bullet Train)

É.-U. 2022. Thriller de David Leitch avec Brad Pitt, Joey King, Aaron Taylor-Johnson.

Chargé de récupérer une mallette à bord d'un train reliant Tokyo à Kyoto, un tueur à gages malchanceux doit affronter six autres assassins dont les missions recoupent la sienne. Cocktail de genres divertissant mais sans substance. Prémisse forte, plombée par des développements alambiqués. Style emprunté à Tarantino et Guy Ritchie. B. Pitt jouissif en mode comique. (sortie en salle: 5 août 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Zak Olkewicz
D'après le roman de Kôtarô Isaka
Photographie :
Musique :
Connu sous le nom de code Ladybug (Coccinelle), un tueur à gages malchanceux et épuisé espère que son prochain boulot sera le dernier. Sa superviseure lui donne donc un ultime contrat, apparemment simple: aller récupérer une précieuse mallette à bord d'un train à très haute vitesse reliant Tokyo à Kyoto. Mais l’affaire se complique lorsque Ladybug découvre qu'une demi-douzaine d'autres assassins professionnels sont à bord, et que leurs missions recoupent dangereusement la sienne. Il décide alors de quitter le "bullet train" dès que possible, ce qui s'avère beaucoup plus difficile que prévu.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Mélange inégal d'humour potache, de violence cartoonesque et de pirouettes stylistiques recyclées, cette adaptation du roman de Kôtarô Isaka se voit comme un pseudo-Tarantino à la sauce Guy Ritchie, avec un soupçon de Robert Rodriguez et un zeste de Timur Bekmambetov (WANTED). Un cocktail qui a du punch mais peu de substance, et qui enivre rapidement mais pas longtemps. La prémisse est forte mais se trouve vite plombée par des développements alambiqués, qui multiplient jusqu'à plus soif les flashbacks explicatifs. La réalisation de David Leitch (ATOMIC BLONDE, DEADPOOL 2) est tape-à-l'oeil et colorée, mais sans surprise, ni originalité. Et pour chaque idée qui fait mouche (la version japonaise de "Staying Alive"), d'autres (un gag récurrent sur le livre "Thomas le petit train") deviennent vite lassantes. Reste le charme de Brad Pitt, jouissif en mode comique, secondé par une distribution solide, épicée d'apparitions surprises. Cela suffit pour faire du film un voyage parfois divertissant, mais qui tourne ultimement en rond.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3