Go to main content
3

Zo reken

Qué. 2021. Documentaire de Emanuel Licha . À bord d'un "zo reken" (os de requin), surnom d'un véhicule tout-terrain utilisé par les ONG, des Haïtiens font le point sur leur pays, dix ans après le tremblement de terre de 2010. Prise de parole aux airs de road-movie sociopolitique. Dispositif narratif astucieux, appuyé par un filmage souple et élégant. Propos passionnants des intervenants. (sortie en salle: 18 mars 2022)

Général
3

Zo reken (Zo reken)

Général Général

Qué. 2021. Documentaire de Emanuel Licha .

À bord d'un "zo reken" (os de requin), surnom d'un véhicule tout-terrain utilisé par les ONG, des Haïtiens font le point sur leur pays, dix ans après le tremblement de terre de 2010. Prise de parole aux airs de road-movie sociopolitique. Dispositif narratif astucieux, appuyé par un filmage souple et élégant. Propos passionnants des intervenants. (sortie en salle: 18 mars 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Les Films du 3 mars
Producteurs :
Le Toyota Land Cruiser est un véhicule tout-terrain très prisé des organisations humanitaires internationales. Sa robustesse proverbiale lui a valu d'être surnommé "zo reken" (os de requin) par les Haïtiens, qui l'associent aux ONG installées dans le pays depuis le séisme de 2010. Les auteurs de ce documentaire invitent une dizaine d'intervenants locaux à prendre place dans ce véhicule, le temps de parcourir Haïti pour dresser le bilan de la dernière décennie, et de mesurer l'ampleur des problèmes – et l'éventail des solutions – qui s'offrent désormais à sa population.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce documentaire en forme de road-movie sociopolitique repose sur un astucieux et habile détournement de l'un des symboles du néocolonialisme. Parcourant Haïti à bord d'un "zo reken", les participants brossent le portrait d'un pays en crise, dévasté à la fois par la corruption gouvernementale, les désastres naturels et les dérives des ONG. À travers les vitres du véhicule, qui peine de plus en plus à se faufiler de ville en ville, on sent la colère du peuple, la peur des milices et les fantômes tenaces d'un passé toujours présent, mais aussi, parfois, un espoir fragile en l'avenir. Le dispositif du film d'Emmanuel Licha (HOTEL MACHINE) n'est pas sans rappeler celui d'Abbas Kiarostami dans TEN. Ici, son utilisation est simple mais fertile, se révélant joliment subversive et libératrice. Éclairant, immersif et formellement soigné, ZO REKEN est soutenu par une direction-photo d'une élégance sobre, servant parfaitement les propos passionnants d'intervenants bien choisis. Un film incontournable pour quiconque s'intéresse à Haïti et à son avenir.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3