Go to main content
5

Une Révision

Samedi 13 Août à 07:00 | Super Écran 4

Qué. 2021. Drame de Catherine Therrien avec Patrice Robitaille, Nour Belkhiria, Rose-Marie Perreault. Un professeur de philosophie a maille à partir avec une étudiante qui conteste la mauvaise note qu'elle a obtenue pour un travail dans lequel elle citait le Coran. Exposé oral inabouti sur des thèmes controversés. Scénario plutôt artificiel, partant de bonnes intentions. Réalisation conventionnelle. P. Robitaille et N. Belkhiria très justes. (sortie en salle: 5 novembre 2021)

Général
5

Une Révision (Une Révision)

Général Général

Qué. 2021. Drame de Catherine Therrien avec Patrice Robitaille, Nour Belkhiria, Rose-Marie Perreault.

Un professeur de philosophie a maille à partir avec une étudiante qui conteste la mauvaise note qu'elle a obtenue pour un travail dans lequel elle citait le Coran. Exposé oral inabouti sur des thèmes controversés. Scénario plutôt artificiel, partant de bonnes intentions. Réalisation conventionnelle. P. Robitaille et N. Belkhiria très justes. (sortie en salle: 5 novembre 2021)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Montage :
Étienne enseigne la philosophie au cégep. Ce Québécois de souche affectionne particulièrement Spinoza, et c’est pour un travail lui étant consacré que Nacira, une bonne élève pourtant, obtient moins que la note de passage. La raison? La jeune fille voilée a employé dans son argumentaire un extrait du Coran. Étienne avait pourtant été très clair dès le départ: la foi religieuse n’a pas sa place dans un travail relevant de la pensée philosophique. Déçue par son enseignant, qui refuse de réviser sa note à la hausse, Nacira porte plainte auprès de l’administration. Frileuse, la directrice des études prend fait et cause pour elle et menace Étienne de sanction s’il ne révise pas sa note. Accroché à son principe, ce dernier se retrouve de plus en plus isolé. Car son entourage, sa petite amie la première, lui suggère d'acheter la paix.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cet exposé oral partait d’une double bonne intention. D’une part, celle de dénoncer la mollesse idéologique du système d’éducation québécois. D’autre part, celle d'ouvrir un dialogue respectueux sur la pensée et la foi, en rapprochant deux pôles réputés irréconciliables: une immigrante voilée et un "quinqua" blanc laïc. Mais si les intentions sont faites pour éclore, celles du film de Catherine Therrien demeurent, pour la plupart, au stade de l'énoncé. Les meilleurs moments, c'était souhaité, sont ceux opposant Patrice Robitaille et Nour Belkhiria. Très justes, dans les convictions comme dans les doutes de leurs personnages, les deux acteurs tirent vers le haut un scénario artificiel, ivre de dialogues surexplicatifs et d'invraisemblances commodes (le "règlement" RH d'un cégep mis à jour en cours d'année, vraiment?). La réalisation conventionnelle (le montage est à la hache) se drape à l'occasion dans une bande sonore chatoyante (Leonard Cohen, Patrick Watson). Celle-ci confirme l'impression qu'on avait déjà, à savoir qu'UNE RÉVISION n'obtiendrait pas pire note s'il passait à la radio.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3