Aller au contenu principal
5

Le Bébé Boss - Une affaire de famille (The Boss Baby - Family Business)

Samedi 05 Février à 19:10 | CRAVE

É.-U. 2021. Film d'animation de Tom McGrath . Rajeuni par une potion, un père au foyer infiltre la mystérieuse école fréquentée par sa fillette, avec l'aide de son frère cadet PDG, magiquement redevenu un bébé. Suite décevante d'un succès de 2017. Leçons de vie insistantes. Ensemble bariolé et plein d'action. Montage hyperactif. Animation et réalisation de qualité. Performances vocales amusantes. (sortie en salle: 2 juillet 2021)

Général
5

Le Bébé Boss - Une affaire de famille (The Boss Baby - Family Business)

Général Général

É.-U. 2021. Film d'animation de Tom McGrath .

Rajeuni par une potion, un père au foyer infiltre la mystérieuse école fréquentée par sa fillette, avec l'aide de son frère cadet PDG, magiquement redevenu un bébé. Suite décevante d'un succès de 2017. Leçons de vie insistantes. Ensemble bariolé et plein d'action. Montage hyperactif. Animation et réalisation de qualité. Performances vocales amusantes. (sortie en salle: 2 juillet 2021)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Michael McCullers
D'après l'oeuvre de Marla Frazee
Pays :
Distributeur :
Universal
Tim Templeton, un père au foyer rêveur et débordant d'imagination, sent s'éloigner son aînée Tabitha, une fillette avide d'apprendre mais qui a, contrairement à lui, les deux pieds sur terre. L'idole de cette dernière est son oncle Ted, un riche PDG, jamais disponible pour les siens. À l'occasion de Noël, les deux hommes sont pourtant réunis par Tina, le bébé de Tim. Espionne pour une organisation internationale vouée à la protection des nourrissons, cette dernière charge son père et son oncle d'infiltrer l'école fréquentée par Tabitha. L’établissement d'avant-garde est dirigé par un pédagogue charismatique, soupçonné d'ourdir un complot machiavélique. Pour mener à bien leur mission, les deux frères sont magiquement rajeunis par une potion fournie par Tina. Tim redevient alors un gamin de sept ans insécure et Ted un bébé futé en veston cravate obsédé par l'argent, recréant du coup la dynamique complexe d'amour-haine qui a marqué leur enfance.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec ses messages insistants sur la parentalité et le sens de la famille, cette suite de BOSS BABY déçoit. Et épuise, en raison d'un montage hyperactif qui empêche le film de respirer. D'autre part, ce nouvel épisode, toujours inspiré des livres pour enfants de Marla Frazee, trahit quelque peu l'esprit de l'opus initial. Car cette fois, l'action n'est plus le fruit de l'imagination du petit Tim, mais a des conséquences concrètes dans la vie des parents. L’animation et la réalisation sont toutefois d'un haut niveau technique, quelques scènes d'action décoiffent et les performances vocales sont assez amusantes. Alec Baldwin est toujours aussi suave et méprisant dans le rôle de Ted et Jeff Goldblum compose un coloré vilain, qui cache bien des surprises. Enfin, Amy Sedaris confère énergie et esprit à sa représentante de la nouvelle génération de "baby boss".

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3