Aller au contenu principal
4

Spider-Man - Sans retour (Spider-Man - No Way Home)

É.-U. 2021. Drame fantastique de Jon Watts avec Tom Holland, Zendaya, Benedict Cumberbatch. Voulant faire oublier à tous qu'il est Spider-Man, l'adolescent Peter Parker provoque un chaos cosmique qui entraîne le retour de ses anciens ennemis. Suite ambitieuse versant dans l'humanisme. Récit chargé, ménageant plusieurs surprises. Réalisation alerte et spectaculaire. T. Holland investi. (sortie en salle: 17 décembre 2021)

En attente de classement
4

Spider-Man - Sans retour (Spider-Man - No Way Home)

En attente de classement En attente de classement

É.-U. 2021. Drame fantastique de Jon Watts avec Tom Holland, Zendaya, Benedict Cumberbatch.

Voulant faire oublier à tous qu'il est Spider-Man, l'adolescent Peter Parker provoque un chaos cosmique qui entraîne le retour de ses anciens ennemis. Suite ambitieuse versant dans l'humanisme. Récit chargé, ménageant plusieurs surprises. Réalisation alerte et spectaculaire. T. Holland investi. (sortie en salle: 17 décembre 2021)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Chris McKenna
Erik Sommers
D'après l'oeuvre de Steve Ditko
D'après l'oeuvre de Stan Lee
Photographie :
Musique :
Démasqué à la face du monde par son ennemi Mystério, l'adolescent Peter Parker supplie Docteur Strange de trouver un moyen pour effacer des mémoires le fait qu’il est Spider-Man. Mais les individus devant rester dans le secret sont si nombreux (sa nouvelle petite amie MJ, son meilleur ami Ned, tante May, l'agent Happy Hogan) que Strange provoque un chaos cosmique qui ouvre des brèches entre les univers parallèles. Avec pour effet d'entraîner le retour des anciens ennemis de Spider-Man. Or, au lieu d'éliminer ces supervilains, Spider-Man se met en devoir de les délivrer du mal qui les ronge. Son projet vire à la catastrophe.

L’AVIS DE MEDIAFILM

D'un bel humanisme, ce troisième volet du deuxième "reboot" de la saga "Spider-Man" apparaît toutefois plus chargé, boursouflé et moins limpide que ses prédécesseurs. De fait, l'intervention de Docteur Strange (campé par un Benedict Cumberbatch savoureusement pince-sans-rire) propulse la série dans le monde complexe des multivers. Du coup, les développements et l'illustration élaborées sont fortement inspirées d'INCEPTION de Christopher Nolan, et les affrontements apocalyptiques contre plusieurs ennemis à la fois, dignes des AVENGERS. Bref, le spectateur perd la simplicité et la rafraîchissante naïveté qui faisaient le prix des épisodes HOMECOMING et FAR FROM HOME. Au change, il gagne des péripéties enlevantes et des paradoxes spatiotemporels assez fascinants. Fertile en surprises et en scènes émouvantes ou spectaculaires, l'ensemble est une fois de plus réalisé de manière alerte par Jon Watts et porté par un Tom Holland plus investi que jamais.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3