Go to main content
6

Peace by Chocolate

Can. 2021. Comédie dramatique de Jonathan Keijser avec Hatem Ali, Ayham Abou Ammar, Yara Sabri. À son arrivée en Nouvelle-Écosse, un jeune réfugié syrien est tiraillé entre son désir de finir ses études de médecine et le projet familial d’ouvrir une chocolaterie. Récit édulcoré, inspiré d’une histoire vraie. Esthétique à l’eau de rose. Thèmes a priori touchants, mais grossièrement traités. Personnages caricaturaux. Jeu pauvre des acteurs. (sortie en salle: 6 mai 2022)

6

Peace by Chocolate (Peace by Chocolate)

Can. 2021. Comédie dramatique de Jonathan Keijser avec Hatem Ali, Ayham Abou Ammar, Yara Sabri.

À son arrivée en Nouvelle-Écosse, un jeune réfugié syrien est tiraillé entre son désir de finir ses études de médecine et le projet familial d’ouvrir une chocolaterie. Récit édulcoré, inspiré d’une histoire vraie. Esthétique à l’eau de rose. Thèmes a priori touchants, mais grossièrement traités. Personnages caricaturaux. Jeu pauvre des acteurs. (sortie en salle: 6 mai 2022)

Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Maison 4:3
Après le bombardement de la chocolaterie de sa famille en Syrie, Tareq immigre avec ses parents dans la petite ville d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse. Seule sa soeur, dont le visa a été refusé, a dû rester là-bas. Rêvant de terminer ses études de médecine, le jeune réfugié se heurte à la résistance bureaucratique des universités canadiennes, qui ne reconnaissent pas son parcours académique en Syrie. Issam, le père de Tareq, a quant à lui un autre projet en tête : faire renaître la chocolaterie familiale dans leur nouveau pays. Rapidement, le commerce, baptisé "Peace by chocolate", fait fureur.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Bien qu’inspiré d’une histoire vraie, ce récit édulcoré des difficultés que connaît une famille de réfugiés syriens dresse un portrait trop schématique de l’immigration. Malgré des thèmes a priori touchants – la difficulté de s’intégrer à une nouvelle société, celle d’y faire reconnaître ses compétences, ou l’importance de s’émanciper de sa famille – , PEACE BY CHOCOLATE ne va pas au-delà de sa peinture exagérément romancée d’un sujet pourtant porteur. De plus, sur un scénario grossièrement écrit, qui simplifie à l’extrême ses enjeux dramatiques et sociaux, ce premier long métrage de fiction de Jonathan Keijser adopte une esthétique à l’eau de rose qui affadit son propos. Les acteurs font preuve d’un jeu assez pauvre, mais ils n’ont rien d’autre à défendre que des personnages caricaturaux, à la psychologie sommaire.

Texte : Céline Gobert

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3