Go to main content
3

Ouistreham

Jeudi 08 Décembre à 21:40 | Super Écran 2

Fr. 2021. Drame de Emmanuel Carrère avec Juliette Binoche, Hélène Lambert, Léa Carne. Pour les fins d'un livre sur le travail précaire, une journaliste parisienne décide de vivre concrètement cette réalité en s'installant incognito à Caen, en Normandie. Adaptation inspirée et sensible du livre de Florence Aubenas. Parti pris naturaliste affirmé. Exploitation expressive du panorama. Acteurs non professionnels bien dirigés. Excellente J. Binoche. (sortie en salle: 25 mars 2022)

Général
3

Ouistreham (Ouistreham)

Général Général

Fr. 2021. Drame de Emmanuel Carrère avec Juliette Binoche, Hélène Lambert, Léa Carne.

Pour les fins d'un livre sur le travail précaire, une journaliste parisienne décide de vivre concrètement cette réalité en s'installant incognito à Caen, en Normandie. Adaptation inspirée et sensible du livre de Florence Aubenas. Parti pris naturaliste affirmé. Exploitation expressive du panorama. Acteurs non professionnels bien dirigés. Excellente J. Binoche. (sortie en salle: 25 mars 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pour les fins d'un livre sur les travailleurs précaires, la journaliste Marianne Winckler quitte sa vie parisienne et ses proches pour s'installer incognito à Caen, petite ville blafarde de la côte normande. Armée d'un CV bidon, elle se présente au bureau d'emploi local, où on la dirige vers le travail ménager. La journaliste s'engage ainsi sur le parcours du combattant de ceux et celles qui, privés d'un CDI (contrat à durée indéterminée, le Graal des précaires), "font des heures" par ci par là, dans des conditions révoltantes et pour un salaire de misère. Le parcours de Marianne est émaillé de rencontres avec des femmes qui en arrachent, dont Chrystèle, une jeune mère dont elle souhaitera faire le personnage central de son livre.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le livre de Florence Aubenas sur son expérience de travailleuse précaire à Caen fait ici l'objet d'une adaptation par un autre écrivain, Emmanuel Carrère ("L'adversaire"). Discrètement, avec grand soin, ce dernier a insufflé au récit original les éléments de dramaturgie (organisation en crescendo, manipulation du tensiomètre, revirement final, etc.) qui l'ont fait migrer sur le terrain de la fiction. Sans dénaturer le propos, au contraire. À la réalisation, Carrère (LA MOUSTACHE) a privilégié une mise en images brute, dépouillée, quasi documentaire dans sa manière d'opposer les personnages au panorama gris de Caen, qui les aspire. Pareillement, la distribution épatante est presque entièrement arrachée au monde du réel. À l'exception de l'excellente Juliette Binoche et de quelques autres passagers fugitifs de ce OUISTREHAM "trafiqué" pour le cinéma, mais fidèle à l'idée de départ de la journaliste: documenter et donner un visage à la précarité. (Texte rédigé en novembre 2021, dans le cadre du Festival Cinemania)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3