Go to main content
4

Ruelle de cauchemar (Nightmare Alley)

Jeudi 06 Octobre à 21:00 | CRAVEDimanche 25 Septembre à 15:20 | Super Écran 2Vendredi 30 Septembre à 13:45 | Super Écran 2

É.-U. 2021. Thriller de Guillermo Del Toro avec Bradley Cooper, Cate Blanchett, Rooney Mara. À la fin des années 1930, un arnaqueur charismatique s'associe à une psychiatre encore plus redoutable que lui. Hommage au film noir creusant la part sombre de l'âme humaine. Reconstitution fétichiste éclipsant parfois l'émotion. Jeu quasi-parodique de C. Blanchett en femme fatale d'anthologie. (sortie en salle: 17 décembre 2021)

13 ans +
4

Ruelle de cauchemar (Nightmare Alley)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 2021. Thriller de Guillermo Del Toro avec Bradley Cooper, Cate Blanchett, Rooney Mara.

À la fin des années 1930, un arnaqueur charismatique s'associe à une psychiatre encore plus redoutable que lui. Hommage au film noir creusant la part sombre de l'âme humaine. Reconstitution fétichiste éclipsant parfois l'émotion. Jeu quasi-parodique de C. Blanchett en femme fatale d'anthologie. (sortie en salle: 17 décembre 2021)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
À la fin de la Grande Dépression, Stanton Carlisle, vagabond charismatique au passé mystérieux, aboutit dans un cirque, où il s'attache à un couple formé par une voyante et un mentaliste. Au fil des mois, Stanton développe un remarquable talent d'arnaqueur, qui lui ouvre les portes de la haute société new-yorkaise. Pour monter son coup le plus ambitieux, ciblant un nabab puissant et dangereux, il s'associe à une psychiatre sensible à ses charmes, qui s'avère encore plus redoutable que lui.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Peu de cinéastes explorent mieux la part d'humanité des monstres, et la part monstrueuse de l'humanité, que Guillermo del Toro (THE SHAPE OF WATER, PAN'S LABYRINTH, HELLBOY). On comprend donc aisément qu'il ait été séduit par l'idée de refaire NIGHTMARE ALLEY, classique de 1947 ayant offert son meilleur rôle à Tyrone Power. D'autant plus que cela donnait au cinéaste mexicain la chance d'honorer à la fois sa passion pour les bêtes de foire (via un décor digne de FREAKS) et sa fascination pour le film noir (plusieurs joyaux, comme DETOUR, sont cités ici). La photographie, la direction artistique et les costumes se distinguent par leur soin exceptionnel. Or, cette reconstitution, qui confine au fétichisme, éclipse parfois l'émotion. Frôlant la parodie en femme fatale d'anthologie, Cate Blanchett domine une distribution prestigieuse, et fait paraître moins éclatant le jeu pourtant solide de Bradley Cooper.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3