Aller au contenu principal
3

Illusions perdues

Fr. 2021. Drame de Xavier Giannoli avec Benjamin Voisin, Cécile de France, Vincent Lacoste. À Paris, durant la Restauration, un ambitieux poète de province devient un redoutable journaliste culturel, courtisé autant par les milieux libéraux que royalistes. Adaptation puissante du roman de Balzac. Critique cinglante de la presse du XIXe siècle, aux résonances contemporaines. Réalisation fiévreuse et inventive. B. Voisin parfait pour le rôle. (sortie en salle: 21 janvier 2022)

3

Illusions perdues (Illusions perdues)

Fr. 2021. Drame de Xavier Giannoli avec Benjamin Voisin, Cécile de France, Vincent Lacoste.

À Paris, durant la Restauration, un ambitieux poète de province devient un redoutable journaliste culturel, courtisé autant par les milieux libéraux que royalistes. Adaptation puissante du roman de Balzac. Critique cinglante de la presse du XIXe siècle, aux résonances contemporaines. Réalisation fiévreuse et inventive. B. Voisin parfait pour le rôle. (sortie en salle: 21 janvier 2022)

Paris, durant la Restauration. Rejeté par sa maîtresse sous la pression d'une influente marquise, Lucien de Rubempré, poète de province jamais publié, panse ses plaies dans un restaurant qui accueille les artistes miséreux. Il y rencontre Étienne Lousteau, un journaliste cynique qui le prend sous son aile. Grâce à sa plume corrosive, Lucien devient bientôt un redoutable critique culturel. Ce qui lui permet de séduire Coralie, étoile montante du théâtre de boulevard. Le succès lui montant à la tête, Lucien entreprend de faire jouer à celle-ci un texte de Racine sur une scène plus respectable. Et en échange d'une critique favorable du roman d'un protégé d'un éditeur influent, son premier recueil de poèmes est enfin publié. Mais en se compromettant avec la presse royaliste, Lucien court à sa perte.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette adaptation des deux premiers tiers du roman de Honoré de Balzac donne à Xavier Giannoli (À L'ORIGINE, MARGUERITE) l'occasion de formuler une critique cinglante de la presse au XIXe siècle, qui vaut tout autant aujourd'hui. Car déjà à cette époque, Balzac dénonçait la concentration de l'information entre les mains de grands groupes d'intérêt, les critiques complaisants, les fausses nouvelles et les campagnes de diffamation. Bref, le film dépeint le milieu journalistique tel un cloaque quasi mafieux, non sans quelques raccourcis et exagérations. Luxueuse, fiévreuse, inventive, la réalisation de Giannoli recrée avec force détails le Paris de la Restauration. La distribution relevée est dominée par Benjamin Voisin (ÉTÉ 85), très crédible en ambitieux charmeur vaincu par sa naïveté. Soulignons également la dernière apparition à l'écran de Jean-François Stévenin, truculent en chef de claque qui fait ou défait un spectacle. C'est pourtant Cécile de France qui émeut le plus, en figure féminine foncièrement bienveillante et sincère, elle aussi devenue le jouet de forces sociales qui la dépassent. (Texte rédigé en novembre 2021, dans le cadre du Festival Cinemania)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Qué. 2021. Drame de Nicolas Roy avec David La Haye, Éléonore Loiselle, Fanny Mallette. Classement: 13 ans +.

Fille d'un officier respecté de l'armée canadienne, aujourd'hui décédé, Emma suit ses traces en s'inscrivant à un camp d'entraînement des forces. Placée sous les ordres du sergent Richard, elle vit avec lui une relation tissée de désir et de répulsion.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3