Go to main content
3

Hallelujah: Leonard Cohen, un voyage, un hymne (Hallelujah: Leonard Cohen, a Journey, a Song)

É.-U. 2022. Documentaire de Daniel Geller, Dayna Goldfine . Portrait biographique de Leonard Cohen, à travers l’incroyable parcours de sa célèbre chanson “Hallelujah”. Réalisation solide et précise. Montage vivant et fluide. Emploi judicieux d’archives rares. Témoignages instructifs et touchants. (sortie en salle: 15 juillet 2022)

3

Hallelujah: Leonard Cohen, un voyage, un hymne (Hallelujah: Leonard Cohen, a Journey, a Song)

É.-U. 2022. Documentaire de Daniel Geller, Dayna Goldfine .

Portrait biographique de Leonard Cohen, à travers l’incroyable parcours de sa célèbre chanson “Hallelujah”. Réalisation solide et précise. Montage vivant et fluide. Emploi judicieux d’archives rares. Témoignages instructifs et touchants. (sortie en salle: 15 juillet 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Métropole Films Distribution
Lorsqu’en 1984 Leonard Cohen sort “Hallelujah” sur un disque quasi-confidentiel, il est loin de se douter de l’incroyable parcours que connaîtra cette chanson devenue, depuis, un hymne repris partout et à toutes les sauces. À travers l’épopée de cette chanson, de sa genèse à nos jours, les cinéastes brossent un portrait biographique du poète et chanteur montréalais, qui, peu de temps avant sa mort, leur avait donné accès à ses archives professionnelles et personnelles. Entrevues avec les proches et les collaborateurs de Cohen, séquences d’archives inédites et enregistrements rares composent une fresque pleine de lumière et de zones d’ombres, à l’image de ce créateur qui a marqué son époque.

L’AVIS DE MEDIAFILM

L’accès que Leonard Cohen a donné aux cinéastes à ses carnets de notes, photos, journaux et enregistrements, constitue la pierre d’assise de cet épatant documentaire. L’idée de prendre comme fil d’Ariane l’invraisemblable épopée de la chanson “Hallelujah” lui donne une ampleur et une profondeur inédites. De sa création en 1984, alors qu’elle apparait sur un album refusé par la maison de disques de Cohen, jusqu’à sa reprise par de nombreux artistes et son succès phénoménal dans SHREK (2001), “Hallelujah” devient une véritable métaphore de la vie singulière et mouvementée du poète et chanteur montréalais. Avec ce riche matériel en mains, le tandem formé par Dan Geller et Dayna Goldfine (BALLETS RUSSES) évite autant l’hagiographie que l’approche "psychologisante" ou les redites narratives, entre autres grâce à un montage vivant et toujours fluide. Instructifs, drôles et souvent touchants, les témoignages (au nombre desquels on compte Judy Collins, Dominique Issermann, Adrienne Clarkson et Rufus Wainwright) enrichissent cet émouvant portrait biographique.

Texte : Éric Fourlanty

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3