Go to main content
4

Au-delà des hautes vallées (Far Beyond the Pasturelands)

Qué. 2021. Documentaire de Maude Plante-Husaruk, Maxime Lacoste-Lebuis . Une jeune mère d'un village de l'Himalaya se joint à une caravane à destination des hauts plateaux du Népal, où pousse le "yarsagumba", le viagra des montagnes, vendu à prix d'or en Chine. Récit patient, fondé sur l'empathie. Dimensions socioculturelles éloquentes. Des longueurs dans un ensemble plutôt mince. Traitement contemplatif. Paysages d'une beauté majestueuse. Protagoniste attachante. (sortie en salle: 9 décembre 2022)

Général
4

Au-delà des hautes vallées (Far Beyond the Pasturelands)

Général Général

Qué. 2021. Documentaire de Maude Plante-Husaruk, Maxime Lacoste-Lebuis .

Une jeune mère d'un village de l'Himalaya se joint à une caravane à destination des hauts plateaux du Népal, où pousse le "yarsagumba", le viagra des montagnes, vendu à prix d'or en Chine. Récit patient, fondé sur l'empathie. Dimensions socioculturelles éloquentes. Des longueurs dans un ensemble plutôt mince. Traitement contemplatif. Paysages d'une beauté majestueuse. Protagoniste attachante. (sortie en salle: 9 décembre 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Scénario :
Photographie :
Pays :
Distributeur :
Les Films du 3 mars
Producteurs :
Pour offrir de meilleures conditions de vie aux siens, Lalita, jeune mère d'un village reculé de l'Himalaya, se joint avec son mari à une caravane à destination des hauts plateaux du Népal, où a lieu la récolte annuelle du "yarsagumba", un champignon-chenille surnommé le viagra des montagnes, et vendu sur le marché chinois à un prix qui dépasse celui de l'or. Sur place, Lalita et les autres cueilleurs se livrent pendant plusieurs jours une compétition acharnée pour amasser les précieuses bêtes hybrides, si petites lorsque plantées dans la terre, qu'on doit se mettre à quatre pattes sur le sol pour les apercevoir.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Patient, traité sur un mode contemplatif, le récit est entièrement fondé sur l'empathie. Éloquentes, les dimensions socioculturelles de cette équipée humaine peu banale ne sont jamais appuyées par Maude Plante-Husaruk et Maxime Lacoste-Lebuis, qui cosignent ici leur premier long-métrage. Filmé dans des paysages montagneux d'une beauté majestueuse, l'ensemble recèle toutefois quelques longueurs, surtout en première partie, qui illustre l'inconfortable voyage à pied des villageois vers le site de la cueillette. Et bien que parfois fascinant, ce documentaire d'observation, entrecoupé des commentaires de l'attachante et vaillante Lalita, se révèle en définitive un peu mince.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3