Aller au contenu principal
4

Belfast

G.-B. 2021. Chronique de Kenneth Branagh avec Jude Hill, Caitriona Balfe, Jamie Dornan. À la fin des années 1960, un gamin rêveur grandit au sein d'une famille ouvrière de Belfast, alors secouée par les émeutes opposant protestants et catholiques. Chronique autobiographique attachante, bien que plutôt convenue. Traitement nostalgique pas toujours nuancé. Interprètes de talent. (sortie en salle: 12 novembre 2021)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Belfast (Belfast)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

G.-B. 2021. Chronique de Kenneth Branagh avec Jude Hill, Caitriona Balfe, Jamie Dornan.

À la fin des années 1960, un gamin rêveur grandit au sein d'une famille ouvrière de Belfast, alors secouée par les émeutes opposant protestants et catholiques. Chronique autobiographique attachante, bien que plutôt convenue. Traitement nostalgique pas toujours nuancé. Interprètes de talent. (sortie en salle: 12 novembre 2021)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Universal
À la fin des années 1960, Buddy, petit garçon rêveur, grandit au sein d'une famille ouvrière de Belfast, alors que la ville est secouée par les émeutes opposant les protestants et les catholiques. Entre les questionnements de ses parents (qui hésitent entre partir et rester), sa fascination grandissante pour une petite fille du voisinage et ses sorties avec ses grands-parents (qui lui font découvrir le cinéma), Buddy découvre la vie et rêve confusément de quelque chose capable de la transcender.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le polyvalent Kenneth Branagh (HENRY V, MURDER ON THE ORIENT EXPRESS, THOR) verse ici dans la chronique autobiographique, en empruntant allègrement aux classiques du genre. Évoquant à la fois le ROMA d'Alfonso Cuaron (pour son noir et blanc élégiaque et son souffle épique) et le HOPE AND GLORY de John Boorman (pour les mille et un détails d'une enfance assiégée), BELFAST dégage un charme certain, mais aussi une impression de déjà-vu. Efficace et parfois même émouvant (surtout vers la fin), le film n'en reste pas moins flou sur le plan politique et facile sur le plan dramatique. La juxtaposition de la musique de HIGH NOON sur les émeutes de Belfast apparaît particulièrement mal avisée. Heureusement, Branagh reste un grand directeur d'acteurs, et la distribution qu'il a rassemblée (avec, en tête, Judi Dench en grand-mère éprise de cinéma) parvient généralement à transcender les limites de personnages schématiques, et à générer quelques moments d'émotion mémorables.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3